• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 30 août

LA ROCHELLE / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Census Johnston : « Sortir de cette frustration »

Jeudi 12 septembre 2013
Census Johnston : « Sortir de cette frustration »

Comment le groupe vit-elle ce dernier échec face à Montpellier ?

Cette défaite est un peu dure à vivre pour nous, il faut bien l’admettre. Mais maintenant, nous sommes tout à fait conscients que rien n’est acquis et qu’il nous reste encore beaucoup de travail à faire. Et nous avons une idée encore plus précise des points que nous devons approfondir au cours des prochains entraînements.

Pour le prochain match face à Biarritz, il va nous falloir nous remettre dans le bain, nous impliquer encore plus. Ce match sera très important pour nous afin de nous sortir un peu de toute cette frustration qui nous entoure. Il peut aussi nous permettre de récupérer des points précieux dans ce championnat.

 

Qu’est-ce qui n’a pas marché face à Montpellier ? Est-ce qu’il y a eu un problème au niveau de l’état d’esprit du groupe ?

Je ne pense pas que le problème vienne de l’état d’esprit du groupe. Nous n’avons pas vraiment fait face à un manque de confiance en nous. Nous avons eu trois matchs en neuf jours et cela n’a vraiment pas été évident à gérer. Nous avons accumulé beaucoup de fatigue, mais c’est le même cas pour chaque équipe évoluant en Top 14. Je pense que nous avons géré cette période moins bien que d’autres équipes l’auraient fait, et cela nous a clairement porté préjudice.

Même si toutes les équipes font leur possible pour éviter cela, elles passent toujours par ces périodes de doute à un moment ou à un autre. Aujourd’hui, c’est malheureusement notre tour. Mais nous mettons tout en œuvre pour préparer au mieux la prochaine échéance face à Biarritz

 

Que penses-tu justement de cette équipe du Biarritz Olympique, qui n’est pas dans une situation évidente en ce moment ?

Malgré son statut délicat de dernier du classement, le Biarritz Olympique reste une bonne équipe compliquée à contrer. J’ai un peu regardé leur dernier match face au RCT : les joueurs Biarrots ont mené une belle partie, ils ont juste lâché à la fin.

Et en ce qui me concerne plus directement, j’ai aussi vu que les Biarrots avait un pack solide et étaient très forts en mêlée. A nous de baisser la tête, et de nous mettre au travail rapidement et avec efficacité. Il nous faudra répondre présent et faire ce qu’on attend de nous.

Ils sont derniers, mais nous sommes loin d’être premiers… Il ne faut donc pas prendre cette équipe de trop haut. Et cette période difficile qu’ils sont en train de vivre n’est peut-être pas représentative de leurs réelles capacités. Je me souviens avoir gagné le Top 14 avec le BO en 2006, et c'était un grand souvenir  ! Après c’est le lot de la compétition : certaines équipes s’en sortent mieux que d’autres, le calendrier n’est pas aussi équilibré pour tous les clubs. Il faut vivre avec et avancer du mieux que l’on peut dans ce contexte. Nous en sommes encore au début de la saison. L’heure de l’évaluation n’est pas encore arrivée. 

 

Est-ce que tu penses que le niveau du Stade Toulousain a tendance à changer ?

A vrai dire, non, je ne pense pas que le problème se situe là. Je pense surtout que le niveau général du championnat augmente beaucoup. Il n’y a plus d’équipe facile à jouer. La compétition est très serrée. Aujourd’hui, il y a encore plus de bataille que les saisons précédentes.

Il y a quelques années, il y avait environ cinq clubs qui se disputaient la tête d’affiche. Maintenant, toutes les équipes du championnat, ou au moins une bonne dizaine, peuvent prétendre au haut du tableau, voire au titre. C’est pour cela qu’il nous faut batailler encore plus fort pour ne pas se laisser distancer.

Nous ne pouvons pas être toujours premiers, il y a obligatoirement des années où c’est plus dur que pour d’autres, et nous sommes dans une telle période. 

 

Il faut donc gagner samedi, mais gagner avec la manière si possible ?

Oui, c’est à nous de nous impliquer pour que la manière soit là. Et pour cela, il n’y a pas de secret : il nous faut travailler toujours plus. Aujourd’hui, nous avons eu une grosse séance de travail, nous avons beaucoup travaillé les contacts. C’est évidemment très dur, mais nécessaire si nous voulons arriver à retrouver le chemin de la victoire. Il faut joueur le jeu, si je puis dire.

Nous allons avoir une période un peu plus facile devant nous, avec pas mal de matchs à domicile. Il y a là une réelle opportunité pour nous d’engranger le maximum de points pour remonter au classement. Nous en sommes capables. Mais pour cela, la recette est simple : il faut faire le boulot, assurer de belles rencontres. C’est important pour notre confiance, pour resserrer encore plus le groupe.

 

Est-ce que tu sens qu’il y a davantage de pression sur l‘équipe ? Est-ce que tu es inquiet sur ce début de saison ?

Tout ce contexte qui nous entoure ne m’inquiète pas particulièrement. Je sens que ce n’est pas comme les saisons dernières, que c'est différent. Je sens qu’il y a plus de pression autour de nous, par rapport aux trois dernières années. Ce qu'il faut faire maintenant, c'est transformer cette pression en quelque chose de positif pour nous pousser à nous surpasser. 

 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15