• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 03 mai

STADE TOULOUSAIN / GRENOBLE

Ernest Wallon à 14h45

Compte rendu

Match Albi / Stade Toulousain

Bonne opération pour les Toulousains qui s'imposent face à Albi avec le bonus offensif
Après leur victoire à Sale qui leur assure un quart de finale de H Cup à domicile contre le Stade Français, le Stade Toulousain retrouve le chemin du Top 14 dans le but d'accrocher le wagon des qualifiés pour les phases finales.
Les Rouge et Noirs auront à coeur d'effacer le dernier échec à domicile face à Clermont il y a 2 semaines, mais au delà de cette anecdote, les Toulousains ne devront pas tomber dans le piège de la lanterne rouge du TOP14. Le but de ce match est clair, la contre-performance est interdite si Toulouse veut être conforté dans la course aux demi-finales.

 

Albacete conclut

 

Avant le coup d'envoi, les conditions climatiques n'étaient pas au rendez vous avec notamment une pluie fine qui tombait depuis le début de la journée. Voilà qui plantait le décor d'un match "chandelle" vu l'état du terrain.
Albi démarrait le match par une des plus mauvaises façons en étant diminué à 14 dès la 2ème minute suite à un carton jaune infligé au troisième ligne albigeois Marut pour avoir mis un coup de genou dans les côtes de David Skrela. Florian Fritz tentait la pénalité sur la ligne des 50 mètres face aux poteaux, mais celle-ci passait à gauche. La première demi-heure de jeu se résumait à une adaptation des joueurs aux conditions de jeu qui se résumaient à des chandelles, dégagements de son camp, touches, en avants et mêlées ...

Heymans avait bien tenté de filer à l'essai à la 10ème minute, mais un en-avant stoppait sa course. Les Tarnais inscrivaient toutefois les premiers points de la rencontre par Boulogne suite à une pénalité face aux poteaux toulousains. Chaque équipe tentait mais ne parvenait pas à bonifier leurs offensives.
A la 30ème minute, les Toulousains ouvraient la brèche par Yannick Jauzion, impérial sur le match, qui n'avait plus qu'à transmettre à Pato Albacete pour le premier essai du match entre les potaux. David Skrela transformait l'essai.
Les Toulousains allaient prendre le score à leur avantage pour ne plus lâcher cette avance.
Sur l'action suivante, Byron Kelleher s'infiltrait dans la défense et tapait au pied pour Medard qui suivait la balle avant que celle-ci ne soit dégagée à quelques mètres de la touche par l'arrière albigeois. Les Toulousains, en net regain de forme, montraient leurs ambitions.

 

Premier bonus offensif à l'extérieur

Dès lors, la leçon des Toulousains prit forme. Albi a passé la majorité de la seconde mi-temps dans son camp. Même si quelques maladresses - pardonnables - entâchaient les actions toulousaines comme ce drop manqué par Skrela ou encore ces enchaînements interrompus, Yohan Maestri parvenait à accroître l'avantage des siens en marquant le second essai de la rencontre suite à une belle combinaison entre Kelleher et Heymans.
Ce dernier profitait à la 60ème minute pour marquer l'essai du bonus offensif. A la suite d'une erreur albigeoise, les Toulousains en profitaient pour prolonger au pied et récupérer le ballon sur le placage. Une passe au pied transversale permettait alors à Cédric Heymans de scorer.

Albi ne pouvait décidemment rien faire face à la domination toulousaine. Stewart inscrivait une pénalité pour tenter de se rapprocher du bonus défensif mais Louis Picamoles galopait le long de la ligne de touche à la 79ème minute pour donner à Maxime Medard afin d'inscrire le dernier essai de la rencontre validé par la vidéo.

Le Stade Toulousain remporte son premier bonus offensif à l'extérieur cette saison et conserve ses chances de qualification en restant à la troisième place du classement. Les Rouge et Noirs pouvaient alors saluer les quelques supporters ayant fait le déplacement en pensant aux prochaines échéances nationales, européennes et internationales.
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15