• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 16 août

STADE TOULOUSAIN / US OYONNAX

Ernest Wallon à 18h30

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Compte rendu

Match Stade Toulousain / Agen

Après s'être inclinés à Biarritz la semaine passée, les Toulousains ont renoué avec la victoire face à Agen ( 62-13 , avec bonus offensif) lors de la quatrième journée du Top 14

A Toulouse (Ernest Wallon) - Stade Toulousain bat Agen 62-13 (mi-temps : 27 à 8)
Temps beau et chaud ; belle pelouse ; 15.000 spectateurs environ ; Arbitrage de M. Cloute (Béarn).
Pour le Stade Toulousain : essais de Galan (11), Clerc (25, 65), Matanavou (37), Fickou (47) , Picamoles (56) , Maka (62) , Botha (78) ; pénalités de McAlister (7, 22) ; transformations de McAlister (11, 25, 37, 47, 56, 62), Beauxis (65, 78).
Pour Agen : essais de Telefoni (17), Agulla (74) ; pénalités de Lamoulie (3)

Cartons Jaunes : Pour le Stade Toulousain : Picamoles (30); Pour Agen : Bastien (33), Afatia (60)
Stade Toulousain : Huget ; Clerc, Jauzion, Fickou, Matanavou ; (o) McAlister (Beauxis 64), (m) Doussain (puis Burgess 57è) ; Galan (puis Maka 57è), Picamoles (puis Maestri 77è), Nyanga (cap) (puis Dusautoir 57è) ; Millo-Chlusky, Lamboley ; Johnston (puis Poux 41è), Tolofua, (puis Botha 50è), Kakovin (puis Steenkamp 41è) 
Agen : Tian ; Agulla, Roux, Petre, Tagotago ; (o) Lamoulie, (m) Dupuy (cap.) ; Vaquin, Fono, Erbani ; Demotte, Lozada ; Murray, Telefoni, Schwalger.


Une semaine après avoir chuté à Biarritz, le Stade a renoué avec la victoire à l'occasion de la quatrième journée du Top 14. Face à Agen, les Rouge et Noir ont confirmé les progrès entrevus depuis plusieurs semaines et enregistrent ainsi leur troisième succès en quatre journées. Une bonne opération comptable qu'il faut maintenant confirmer en déplacement, puisque c'est à l'extérieur que les champions de France évolueront lors des deux prochains week-ends : à Perpignan, dès samedi prochain, puis à Bayonne.

Une mêlée qui fait mal

Trois minutes, deux pénalités pour Agen, la rencontre débutait moyennement pour les Toulousains. Après avoir manqué la première, le numéro dix du SUA ouvrait le score en transformant des quarante mètres (0-3).  Mais après deux mêlées où la domination rouge et noire se faisait clairement sentir, Luke McAlister obtenait une pénalité et l'occasion de revenir au score (3-3).

Puis, à la huitième minute, les Toulousains lançaient une attaque, celle-ci n'aboutissait pas, les Agenais récupéraient la balle et tapaient en touche. Yoann Huget la jouait vite, Census Johnston dans une grande forme en ce début de partie attaquait, raffutait et parvenait à faire la passe. Le cuir arrivait jusqu'à Fickou qui échouait de quelques millimètres.  M. Cloute ordonnait une mêlée à cinq, les avants Rouge et Noir faisaient encore une énorme poussée et Gillian Galan aplatissait au ras de la ligne d'en-but, Luke McAlister transformait et le Stade menait 10-3.

Mais la réaction des Agenais n'allait pas tarder. Après une touche sur la ligne des 22m du Stade, les les Bleu et Blanc attaquaient, ouvraient et Telefoni finissait par marquer en bout de ligne, Lamoulie ne transformait pas et le SUA revenait au score 10-8. Après une pénalité transformée par McAlister à la vingtième minute et une pause fraîcheur plus qu'utile, les Stadistes construisaient et cela finissait par payer. Vincent Clerc inscrivait à la 25ème minute le deuxième essai de son équipe après de nombreuses percussions des avants, notamment de Johnston et Kakovin, et une passe au pied de Luke McAlister. Ce dernier transformait face aux poteaux (20-8). Les Agenais tentaient de sonner la révolte et de faire du jeu à la suite de cela mais ils étaient finalement pénalisés et les Toulousains obtenaient une touche dans le camp adverse.

A la trentième minute Picamoles écopait d'un carton jaune pour un placage haut sur Lamoulie,  trois minutes plus tard, Léo Bastien en prenait un à son tour et le Stade Toulousain bénéficiait d'une mêlée à cinq mètres. Après deux mêlée successives, les Agenais étaient à nouveau pénalisés. Les Toulousains jouaient vite et construisaient avec Fickou et McAlister. Ce dernier tapa encore un petit coup de pied par dessus que Matanavou, arrivé de nulle part, aplatissait derrière les poteaux. Le numéro dix transformait et les Toulousains ne se trouvaient plus qu'à un essai du bonus (27-8).
 

McAlister en chef d'orchestre

 

Au retour des vestiaires, Johnston et Kakovin, auteurs d'une première mi-temps très remarquée avaient laissé leur place à Steenkamp et Poux. La première mêlée n'en fut pas moins difficile pour les Agenais, une nouvelle fois enfoncés. La supériorité toulousaine dans ce domaine du jeu ne faisait plus de doute et les Rouge et Noir remuaient le couteau dans la plaie à chaque fois qu'ils en avaient l'occasion.

Après avoir campé dans le camp agenais pendant les cinq premières minutes de la seconde mi-temps, les Toulousains arrivaient à concrétiser. Gaël Fickou, dont la performance fut plus que remarquable pour sa première titularisation sous le maillot du Stade, aplatissait. McAlister, une nouvelle fois à l'origine de l'action, transformait. Le Stade avait le bonus offensif (34-8).

Les Agenais, au supplice en mêlée, tentaient de résister dans leur dix mètres, mais c'était sans compter sur Gillian Galan et tous les avants du Stade qui n'en finissaient pas de charger. L'action se concluait par un essai de Louis Picamoles transformé par Luke McAlister. Le Stade menait 41 à 8. M. Cloute sanctionna la mêlée agenaise qui ne pouvait résister à la pression des avant Rouge et Noir. Afatia écopait d'un carton jaune à la soixantième et laissait ses coéquipiers à quatorze.

Les Toulousains ne manquaient pas d'en profiter. Ils créaient des temps de jeu qui libéraient trois joueurs sur la gauche et Edwin Maka plantait son premier essai à la 62ème. McAlister transformait avant de céder sa place à Lionel Beauxis. Le Néo-Zélandais sortait sous l'ovation de la foule après une prestation exceptionnelle. Juste après, les Rouge et Noir transperçaient le rideau agenais et Vincent Clerc inscrivait son deuxième essai, le septième pour son équipe. Beauxis transformait du coin du terrain et Toulouse menait d'un peu moins de cinquante points (55-8). Dix minutes avant la fin de la partie, un élan de rébellion souffla sur l'équipe Bleu et Blanche.

Obtenant une pénalité à cinq mètres de l'en-but des Stadistes, les Agenais jouaient à la main et l'ailier Belisario Agulla parvenait à passer et à marquer le deuxième essai de son équipe. Tian ne transformait pas mais Agen sauvait l'honneur (55-13). Enfin, une dernière action toulousaine abouti à un essai du talonneur Gary Botha. Le dixième essai du match fut transformé par Lionel Beauxis. Les Rouge et Noir s'imposaient 62 à 13 et prouvaient à tous que leur période de rodage était bel et bien terminée.

 

Photos du match

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15