• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 19 avril

US OYONNAX / STADE TOULOUSAIN

à 14h55

Dax avant tout

Jeudi 8 janvier 2009
Dax avant tout


C'est un Stade Toulousain évidemment serein qui a attaqué sa deuxième semaine d'entraînement de l'année 2009. On le sait, il est toujours plus aisé de préparer une échéance avec une victoire derrière soi et celle acquise face à Montpellier l'a été de manière globalement satisfaisante.
Les voyants sont donc au vert, même si Guy Novès, et cela n'étonnera personne, veut à tout prix éviter de tomber dans l'autosatisfaction : "Contrairement à ce que j'entends dire, on ne s'est pas baladé contre Montpellier. On a rempli notre contrat en livrant un match sérieux. Soyons vigilants, car le chemin est encore long. A commence par le déplacement à Dax, vendredi, qui sera encore plus dur".

"Evidemment, on est contents du résultat. Mais si Montpellier est ambitieux et difficile à manoeuvrer chez lui, c'est une équipe qui a encore du mal à l'extérieur. On ne va donc pas s'enflammer", confirme Thierry Dusautoir. "Par rapport aux résultats qui sont les nôtres depuis plusieurs semaines, on ne pouvait pas se permettre de baisser le pied. Il est très important de conserver une dynamique positive. On a su se remobilier dès le 3 janvier, alors que ce n'est pas toujours évident, et notre début de match face à Montpellier prouve que l'envie était bien présente".

Le succès sur les Héraultais, s'il est bien entendu bon à prendre, n'a donc pas déclenché d'euphorie générale. Et n'allez pas parler à un joueur du record de victoires consécutives auquel s'attaque presque malgré lui le club.
"On ne regarde pas les records. La qualité de notre jeu est notre seule préoccupation même si évidemment, l'un entraîne souvent l'autre. Contre Montpellier, il y a eu beaucoup d'envie et de volonté, mais encore pas mal d'approximations. Il nous faut encore travailler les automatismes et la complémentarité entre les joueurs. Car mieux on y parviendra, plus nous serons en confiance lors des matchs couperets", préconise Yannick Jauzion.

Pour cette quinzième journée du Top 14, les entraîneurs vont enregistrer certains retours dans le groupe. Ce ne sera pas le cas de Skrela, pour lequel aucun risque ne sera pris après sa rechute à Newport, ni de Finau Maka, toujours en délicatesse avec sa cheville.
Mais Maleli Kunavore, qui a failli être sur la feuille le week-end dernier quand Maxime Médard, la veille du match, était souffrant, sera de la partie. Elissalde et Ahotaeiloa sont également à la disposition de leurs entraîneurs, ce qui devrait permettre à certains éléments, peu ménagés depuis quelque temps, de souffler.

Les quelques changements à prévoir ne signifient évidemment pas que la prochaine rencontre est prise à la légère. Ce n'est déjà pas le genre de la maison toulousaine, et les joueurs disposent de quelques arguments pour signifier qu'un sacré combat les attend au Stadium de Dax.
"C'est un déplacement qui s'annonce très difficile, et qu'il faudra bien préparer. On a vu que Clermont n'a gagné là-bas qu'à la dernière minute", avance Yannick Nyanga.
Il n'aura échappé à personne, de surcroît, que ce match de championnat, pas capital d'un point de vue comptable, précède deux échéance en H Cup qui seront, elles, décisives pour le futur européen du Stade.
"C'est une situation délicate", prévient Shaun Sowerby. "On sait que pour terminer en tête de notre groupe, il faudra sûrement gagner nos deux derniers matchs. Jouer un quart de finale européen à domicile est très important, et cela fait plusieurs mois que l'on y pense. Pour autant, on ne peut pas se permettre de se focaliser sur Glasgow ou Bath avant ce déplacement. Dax est une bonne équipe, compliquée à jouer et bien organisée cette année. Toutes les grandes équipes ont eu des difficultés là-bas et nous-mêmes, la saison dernière, nous n'y avons gagné que de quelques points. Si on a la tête à la Coupe d'Europe avant d'y aller, ce sera très dangereux".

Fabien Pelous, lui, annonce la nécessité de remettre les mains dans le cambouis avant de rendre visite à l'USD : "Dax, pour moi, c'est un peu particulier puisque je jouais dans ce club avant d'arriver à Toulouse. Je connais encore quelques dirigeants, ça me fera quelque chose de retrouver le Stadium. Même si le match est vendredi, nous aurons un programme chargé qui nous permettra de travailler un peu plus nos déplacements et peaufiner encore un peu plus la conquête".

Dans l'esprit des Toulousains, le chemin d'un quart de finale européen passe inévitablement pas une bonne prestation à Dax...

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15