• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 04 octobre

STADE TOULOUSAIN / STADE FRANÇAIS

Ernest Wallon à 20h45

Entretien avec Fabien Pelous

Mardi 24 juin 2008
Entretien avec Fabien Pelous

 

Fabien, qu'est-ce qui a permis au Stade de faire à ce point la différence lors de la deuxième mi-temps de la demi-finale ?
On a commencé à jouer. Un match de rugby est toujours un rapport de force, et le Stade français a certainement été un peu plus fébrile en seconde période, alors que nous, de notre côté, on a réussi à tenir le rythme tout en gardant un peu plus le ballon que durant les quarante premières minutes. On est restés têtus dans le respect des consignes, et ça a été suffisant.

Est-ce que la défaite face au Munster vous a servi pour cette demi-finale ?
Non, je ne crois pas. Je pense simplement que l'on avait des arguments pour gagner la finale de la Coupe d'Europe, mais nous sommes passés à côté en raison de petits détails, de petites erreurs. C'est comme ça, mais on était tout de même persuadés que nous étions une bonne équipe de rugby. Nous sommes parvenus en finale de la Coupe d'Europe, nous en faisons de même en championnat : on peut d'ores et déjà être satisfaits de notre saison.

On vous imagine déjà tournés vers la finale ?
On a mis tous les atouts de notre côté pour récupérer du mieux possible, d'autant plus que nous avons un jour de moins de récupération. C'est indispensable pour prétendre rivaliser avec l'équipe numéro un de la saison. Les Clermontois ont impressionné tout le monde, et ils méritent leur place en finale pour avoir été la meilleure équipe de l'année. Mais comme je l'ai lu la semaine dernière de la part d'un joueur parisien, les compteurs sont maintenant remis à zéro. On repartait pour deux matches, le premier a été de bonne facture, il en reste un à jouer, en espérant qu'il se passe aussi bien.

Que retenir de votre double confrontation face à Clermont cette saison ?
Que c'est une bonne équipe ! Plus sérieusement, on a perdu chez eux en n'ayant pas une équipe au complet, ce qui ne nous a pas empêchés de rivaliser et de faire un bon match. Au retour, cela a également été le cas, même si nous avons manqué ce jour-là d'efficacité. Donc si je suis persuadé que c'est une très très bonne équipe, je sais également que nous avons quelques arguments.

Vous avez regardé l'autre demi-finale ?
Comme on aime bien le rugby et que l'on avait rien d'autre à faire, oui. Franchement, ils sont assez impressionnants, avec une défense très performante. Ils ont deux ou trois joueurs qui sont assez exceptionnels. On parle beaucoup de Nalaga, mais leur numéro 10, James, distribue extrêmement bien le jeu. Clermont n'est pas une équipe qui prend forcément beaucoup de risques, mais elle joue bien et fait bien ce qu'elle a à faire. Et avec James à la baguette, plus Nalaga, plus Aurélien (Rougerie), cela devient vite compliqué.

Quel est le mot d'ordre de la semaine ?
Récupération ! De toute façon, on ne va pas transformer notre jeu maintenant. On va affiner un petit peu ce qui peut l'être, mais c'est tout. On a un jour de moins pour préparer cette finale, c'est vrai, mais nous avons joué cette saison des matchs en semaine : certains joueurs ont donc joué des rencontres encore plus rapprochées que cela sera le cas pour la finale. On ne va pas se plaindre maintenant que nous avons six jours de récupération, alors qu'il nous est arrivé d'en avoir trois il y a quelques semaines.
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15