• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 29 novembre

STADE TOULOUSAIN / GRENOBLE

Ernest Wallon à 20h45

ST vs Grenoble : 29 novembre 2014

Entretien avec Virgile Lacombe

Mercredi 24 septembre 2008
Entretien avec Virgile Lacombe

 

Ceci est un court extrait de l'interview de Virgile Lacombe.
L'intégralité de l'entretien est disponible sur Stade Toulousain TV, dans la rubrique Top 14-6ème journée.

 

Stade Toulousain TV


Le Stade Toulousain a-t-il réalisé sa prestation la plus accomplie depuis le début de la saison face à Montauban ?

On peut voir ça comme ça, même si nous avions également réalisé un bon match contre Biarritz. Mais là, on gagne avec le point de bonus à l'extérieur, chez une équipe qui n'avait plus perdu chez elle depuis notre dernière venue. C'est une belle performance.
Il y a eu une remise en question la semaine qui a précédé le match à Montauban, notamment en touche. Un secteur que nous avons beaucoup travaillé : je ne sais pas si cela s'est ressenti contre Montauban, mais nous étions plus confiants après avoir travaillé dessus toute la semaine. A l'exception d'un ballon lobé ou d'une erreur de lift, nous n'avons pas perdu de ballons. Cela s'est relativement bien passé.

Gagner avec une telle marge sur un terrain où Montauban perd très rarement, c’est bon pour la confiance ?

Oui, c'est bon pour la confiance, mais cela l'est également pour le classement : grâce à cette victoire, nous passons de la septième à la quatrième place. Ce qui est intéressant, c'est que tous les clubs de haut de tableau ne gagneront certainement pas à Montauban. En tout cas avec le bonus.

La concurrence est partout au Stade, mais au poste de talonneur, vous êtes trois pour une place de titulaire. Comment la gère-t-on au quotidien ?

C'est difficile. Mais s'il n'y avait pas de concurrence, nous ne serions pas tirés vers le haut régulièrement. Cela a été très dur l'an dernier, quand je n'ai pas joué la finale après avoir disputé la demie. Durant la saison, pendant quelques semaines, je n'ai pas joué, ou alors uniquement avec les Espoirs. Ce n'était pas facile, mais la concurrence est saine. On s'entend bien tous les trois, et c'est à chacun de nous d'être performant : en match quand on a du temps de jeu, ou en étant régulier à l'entraînement. Mais je fais tout pour prouver que j'ai ma place dans l'équipe et sur le terrain. Je travaille pour ça.

Samedi, c’est une équipe de Perpignan en pleine confiance qui vient à Ernest Wallon. Comment appréhendes-tu ce match ?

C'est un match que nous allons préparer très sérieusement. Perpignan est actuellement second du championnat, et on ne s'attend pas à un match facile, notamment en conquête, où les Perpignanais disposent d'une grosse mêlée. On sait que les Catalans sont assez guerriers, il nous faudra répondre dans la combativité.
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15