• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 03 mai

STADE TOULOUSAIN / GRENOBLE

Ernest Wallon à 14h45

Focus sur Bordeaux-Bègles

Mercredi 3 octobre 2012
Focus sur Bordeaux-Bègles

Saison 2011-2012. Après avoir gagné la finale d’accession face à Albi en mai, Bordeaux-Bègles est promu en Top 14 aux côtés du LOU. Alors que son homologue rhodanien prend un billet de retour express vers le championnat Pro D2, l’UBB s’accroche et réalise une très belle saison. Le club parvient à se maintenir et termine même à la huitième place du classement. Une performance rare.

Cette année, Bordeaux-Bègles pouvait légitimement prétendre à des ambitions supérieures au simple maintien. Mais l’entame du championnat est tombée comme un coup de massue sur les Girondins. Défaits chez eux lors de la première journée face à des promus Grenoblois qui leur ressemblent beaucoup, les hommes de Raphaël Ibanez se sont inclinés cinq fois sur sept. Ils se trouvent aujourd’hui en position de premiers relégables et les ambitions, au moins dans un premier temps, doivent être revues à la baisse.

Mais personne ne veut baisser les bras. Après la courte défaite contre Agen samedi dernier, l’ensemble du groupe s’accordait pour dire que malgré les résultats, il semblait y avoir une amélioration dans le jeu bordelais.

« Je suis d'abord très déçu car je me demande encore comment on a pu perdre ce match. Et cette défaite engendre évidemment de l'inquiétude. Ca ne tourne pas pour nous en ce moment comme ça avait pu être le cas a contrario sur certaines rencontres la saison dernière, et alors qu'il me semble que, dans le jeu, on progresse. Mais à l'arrivée, on perd et les autres résultats ne nous sont pas favorables. Dans ces moments, on est malheureux, mais pas abattu » déclarait le président Laurent Marti après la rencontre. Le capitaine Matthew Clarkin était du même avis : «Ca ne se joue pas à grand-chose. On est frustré car on a gaspillé nos occasions mais on a retrouvé notre jeu de l'année dernière, pour la première fois cette saison. C'est très positif».

Malgré la défaite, c’est donc avec un optimisme relatif que l’UBB envisage la suite de la saison. Un jeu qui semble de mieux en mieux se mettre en place, des joueurs qui prennent de plus en plus de plaisir, la réception du Stade ce week-end sera certainement l’occasion pour Bordeaux-Bègles de prouver à tous qu’il faudra compter avec lui cette année. Dans un stade Chaban-Delmas qui leur avait porté chance la saison dernière (l’UBB avait battu le Stade Toulousain 18-17), les Girondins auront à cœur de produire leur meilleur rugby et de tenter de se sortir de la zone rouge.

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15