• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 29 novembre

STADE TOULOUSAIN / GRENOBLE

Ernest Wallon à 20h45

ST vs Grenoble : 29 novembre 2014

Grégory Lamboley : « Nous avons laissé trop d'opportunités »

Samedi 14 septembre 2013
Grégory Lamboley : « Nous avons laissé trop d'opportunités »

 

Tout semble avoir fonctionné lors de la première mi-temps, mais un peu moins dans la deuxième…quel bilan fais-tu de ce match?

C'est vrai que nous faisons une bonne première mi-temps, nous y mettons beaucoup de sérieux. Il y a beaucoup de positif à retenir au niveau de la conquête. Le point de bonus offensif est acquis à la mi-temps, et c'est ce que nous voulions. Nous avons réussi à prendre cette équipe de Biarritz de trop haut. Mais notée seconde mi-temps est à la limite du risible. Nous n'arrivons pas à marquer sur les mêlées alors que nous sommes en position de force. Les Biarrots défendent bien et nous n'y arrivons pas. Nous rentrons dans un faux-rythme et dans trop de facilité, ce qui était à craindre. Il y a eu une remotivation des Biarrots, qui aurait pu nous coûter cher. Il est donc vraiment dommage d'avoir rendu une telle copie alors que nous jouons une belle première partie. Il y a donc quelques regrets.

 

Vous aviez peur de tomber dans cette facilité que tu as évoqué?

Evidemment car quand on voit que le point de bonus est acquis à la mi-temps, que l'on sent que le match est pris par le bon bout et qu'il n'y a pas de difficultés particulières, alors inconsciemment, chacun veut jouer son ballon, créer l'exploit individuel. Et donc l'agressivité n'est plus vraiment là. Les Biarrots l'ont bien compris, et il y avait pas mal de jeunes en face de nous, qui avaient à coeur de se montrer, ce qu'il ont fait. Ce qu'ils ont fait car nous leur avons laissé trop d'opportunités.

 

Est-ce que cette victoire rassure tout de même l'équipe en vue de la réception du Castres Olympique samedi prochain?

Il serait inconscient de notre part d'être rassurés après un tel match. Si notre deuxième mi-temps avait été en tout points semblable à la première, nous serions plus sereins. Mais il y a eu un relâchement que nous ne pouvons nous permettre. Nous avons dû travailler d'arrache-pied alors que nous avions acquis une bonne avance. Le Biarritz Olympique aurait pu nous enlever notre point de bonus, ce qui nous aurait laissés dans une situation assez critique, et nous aurait beaucoup déçus.

Maintenant, il ne faut pas oublier tous les points positifs de la première moitié du match. La touche et les ballons portés se sont bien passés, par exemple. Et la victoire est là. Mais c'est encore brouillon.

Notre seconde moitié de match a été ennuyeuse, et je comprends certains mécontentements à la fin du match.

 

Quels ingrédients faudra-t-il mettre en plus pour réussir votre prochain match?

Ce match face à Biarritz était un test pour le match de samedi prochain. Nous avons regardé la partie menée par Castres face au RCT, et leur victoire. Les Castrais sont sur la même lancée que l'année dernière. Ils sont pragmatiques, très forts en conquête, et denses devant. Les Toulonnais était venue pour la victoire, mais le CO les a contrés. Ils font honneur à leur titre de champions. Et si notre prochain match se déroule comme notre deuxième mi-temps, nous aurons beaucoup de problèmes.

Après, le contexte est différent à chaque match. si nous avons 26-0 contre Castres la semaine prochaine, comme à la fin de nos quarante premières minutes, nous signons tout de suite. Mais nous sommes réalistes, et nous saurons qu'il faudra travailler. Nous ne pourrons pas laisser de place au relâchement.

 

 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15