• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Vendredi 22 août

STADE TOULOUSAIN / CASTRES

Ernest Wallon à 20h30

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Grégory Lamboley : « Conforter notre troisième place »

Vendredi 8 mars 2013
Grégory Lamboley : «  Conforter notre troisième place »

Cette saison, la période de doublon a été délicate pour le Stade…

C’est vrai que les autres années, on avait plutôt bien abordé cette période et que cette année, cela nous souri un peu moins. Il faut essayer de réagir et de faire un bon match ce week-end.

Aujourd’hui, entre les internationaux, les moins de vingt ans et les blessés… On est un peu short dans l’effectif. Ce ne sont pas les meilleures conditions pour aborder un tel match.

Il y a deux semaines, face à Bayonne, vous avez quand même produit un très beau jeu…

C’est une source de satisfaction, cela faisait longtemps qu’on n’avait pas marqué autant d’essais. On sait que, dans ce qu’on fait la semaine, on est dans le vrai. On va tenter de continuer et de bien terminer cette période.

Que t’inspire Bordeaux-Bègles ?

Cette équipe n’a pas de point faible, elle en met quarante à tout le monde en ce moment. Elle est vraiment en forme, très en confiance. On ne sait pas trop à quel endroit la prendre. On essaiera de faire le maximum pour gagner.

Sur le plan comptable, on est dans l’obligation de l’emporter. On est conscients qu’on ne peu plus prétendre aux deux premières places, maintenant, il faut tout faire pour conforter notre troisième rang afin de recevoir le barrage.

Dirais-tu que le club se trouve dans une période charnière, juste avant le retour des internationaux ?

On n’a plus que le Top 14. Notre troisième place n’est vraiment pas acquise car cela arrive très vite derrière. On doit continuer dans ce qu’on fait, face à Toulon, on a tenu jusqu’à la 65ème, c’était donc plutôt positif même si on a un peu craqué sur la fin. Mais pendant les entraînements et les matchs, on commence à retrouver du mieux et du positif, on espère que cela va durer.

Après ce match, vous aurez une semaine de pause mais vous ne serez toutefois pas en vacances. Quel est le programme ?

Pendant cette période on n’a pas la pression du match du week-end et presque tout le travail vidéo est zappé. On travaille individuellement, en fonction des faiblesses de chacun, certains font du cardio, d’autres de la muscu, du renforcement, selon ce que mettent en place les préparateurs physique. Je pense qu’il y aura aussi des séances de rugby collectif, sous forme de physique, pour retrouver des repères dans le mouvement général.

Il est certain que ceux qui jouent peu ou qui ont été blessé préfèreraient jouer, mais, pour ceux qui jouent beaucoup, et c’est le cas de beaucoup de monde, cette période fera du bien.

C’est une période qui peut aussi marquer le début de la course vers les phases finales…

C’est une période de réathlétisation, mais elle se fait sans nos internationaux. La préparation physique sera décalée par rapport à eux et on ne sait pas comment on va les retrouver.

Le championnat ne sera pas terminé, il y aura encore des rencontres de phase régulière à assurer. On sera encore loin des matchs couperets, même s’ils vont arriver très vite. Il y a quand même d’autres rencontres où l’on pourra se jauger et retrouver notre jeu avec notre effectif au complet.
 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15