• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 01 novembre

LOU / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Interview de Clément Poitrenaud

Lundi 7 janvier 2008
Interview de Clément Poitrenaud
Clément, le Stade a montré deux visages face à Castres ?
Oui, la première mi-temps a été particulièrement difficile. On a eu du mal à entrer dans le match alors que Castres, visiblement, était plus prêt que nous. Dans l'engagement physique notamment, il n'y avait pas photo entre les deux équipes à ce moment-là. Et dans le rugby, quand on perd un ruck sur deux, c'est difficile d'exister.
On a réglé ça en deuxième période, et on savait, grâce aux vidéos que l'on a vues tout au long de la semaine, que si l'on parvenait à garder le ballon et à faire courir nos adversaires, ils auraient certainement des soucis, car c'est une équipe très massive qui a peut-être des difficultés à se déplacer. A l'arrivée, cela s'est vérifié et cela nous a permis de ramener un résultat positif.

Le Stade récupère ce soir la première place, abandonnée à Clermont le temps d'une soirée ?
On conserve notre ligne de conduite en restant leaders du championnat. Le point de bonus est important, car il y aura sans doute des moments délicats à gérer,  avec l'arrivée prochaine des matchs internationaux, pour ceux qui ne seront pas sélectionnés et devront rester à Toulouse. Ce sont des points engrangés qui seront peut-être déterminants pour l'avenir.

Le fait de retrouver une place au centre t'a-t-il déstabilisé ?
C'est un peu difficile de changer de poste, dans la mesure où cela faisait longtemps que je n'avais pas joué au centre. Je manquais quelque peu de repères. Dans l'ensemble, cela ne s'est pas trop mal passé. J'étais un peu inquiet défensivement avant la rencontre, mais il est certain que cela ne s'improvise pas comme cela, du jour au lendemain. J'ai certainement besoin de bosser pour retrouver des automatismes à ce poste.
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15