• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 16 août

STADE TOULOUSAIN / US OYONNAX

Ernest Wallon à 18h30

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Jean-Marc Doussain : « Cinq points, c’était l’objectif »

Lundi 25 mars 2013
Jean-Marc Doussain : « Cinq points, c’était l’objectif »

Toulouse a montré deux visages lors de la rencontre face au Stade français. Comment l’expliques-tu ?

Nous sommes rentrés sur le terrain amorphes, apathiques et nous n’avons pas réussi à mettre du rythme comme nous avons su le faire en seconde mi-temps. Paris a bien défendu en première période et nous avons manqué de maîtrise, fait tomber des ballons… Cela nous a mis dans le doute.

Mais en deuxième mi-temps, bien que nous ayons eu quelques difficultés en conquête, nous avons remis la main sur le ballon, réussi à enchaîner quelques temps de jeu et ainsi fait craquer cette équipe parisienne. Nous avons été plus appliqués, plus déterminés sur les zones de ruck où nous avons pu libérer des ballons rapides. En première mi-temps, nous mettions cinq minutes pour jouer une mêlée ou une touche.

Arriver à décrocher cinq points c’était un peu l’objectif, même si nous aurions préféré faire une meilleure première mi-temps.

Guy Novès était-il en colère à la mi-temps ?

Un peu et c’est normal. Ce qui s’est passé dans le vestiaire, je ne vais pas vous le raconter, mais nous étions tous conscients d’être passés à côté de notre première mi-temps, il n’y avait pas besoin de faire de grand discours pour que nous nous en rendions compte.

Maintenant, nous sommes heureux d’être passés devant à la mi-temps et d’avoir fait une meilleure seconde période pour terminer avec le bonus.

Le retour des internationaux doit être particulièrement apprécié puisque ce sont eux qui  ont marqués tous les essais côté toulousain…

Cela fait du bien de les retrouver mais il n’y a pas que les internationaux sur le terrain, il y a toute une équipe du Stade Toulousain. Sans les autres joueurs autour d’eux, les internationaux ne peuvent pas faire grand-chose. Aujourd’hui, ils ont eu la chance de marquer et nous sommes contents pour eux. Le retour nous fait bien sûr plaisir, à nous et au public.

Grâce à cette victoire bonifiée, peut-on dire que le Stade est bien lancé pour sa fin de saison ?

Je ne sais pas. Il reste quatre matchs, dont trois déplacements. Je pense qu’on en saura un peu plus après le choc face au Racing de samedi prochain. Les Racing Men restent sur neuf victoires consécutives, et même s’ils n’en avaient pas eu autant, cela reste un gros match, cela l’est toujours quand on joue au Stade de France.
 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15