• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 03 mai

STADE TOULOUSAIN / GRENOBLE

Ernest Wallon à 14h40

Jusqu'ici tout va bien...

Mardi 12 février 2008
Jusqu'ici tout va bien...

 

La victoire ramenée par les Toulousains, samedi dernier de Montauban, a été dans l'ensemble perçue comme une honnête performance, le réalisme toulousain ayant été avant tout salué, au détriment de la performance globale.

Les statistiques, pourtant, montrent que le club n'a jamais été aussi à son aise dans le même contexte : si on se limite aux exemples des trois dernières saisons, jamais le Stade n'avait aussi bien négocié la période délicate des doublons, là où il se trouve considérablement amoindri. Analyse comparative...

Les matchs à domicile

Jusqu'ici, l'absence de joueurs majeurs n'a pas ralenti le rythme des Toulousains. Auteurs d'un carton plein avant le Tournoi des VI Nations, avec trois victoires bonifiées en autant de matchs, les Rouge et Noir en ont fait de même quand Montpellier s'est déplacé à Ernest Wallon. Il s'agit mine de rien d'un petit événement car cela, si l'on se réfère aux trois derniers exercices, ne s'était jamais produit.

En 2004-2005, le système de point bonus n'était pas encore en vigueur en championnat. Les Toulousains avaient énormément souffert devant Agen (victoire 21-20),  moins en accueillant Grenoble (36-3), mais avaient chuté à Ernest Wallon face à Narbonne (8-16). Leur seule défaite à domicile de la saison, toutes compétitions confondues...

En 2005-2006, les hommes de Novès étaient restés invaincus en période internationale. Les victoires avaient été difficiles à obtenir, que ce soit devant Montpellier (13-5) ou Castres (29-24), et aucune n'avait été accompagnée du bonus offensif.

La saison dernière, enfin, au moment des tests d'automne, les Stadistes avaient dominé Bourgoin (25-15, sans bonus), mais avaient chuté contre Brive (26-29), alors que la France faisait de même face aux All Black. Là aussi, il s'agissait de leur seule contre-performance à Ernest Wallon, H Cup et Top 14 confondus.

 

 

Bilan à domicile sur les trois dernières saisons
Saisons Bilan global Bilan hors période internatioanle Bilan lors des doublons
 2004-2005 14 victoires
1 défaite
 12 victoires 2 victoires
1 défaite
 2005-2006 12 victoires
1 défaite
 11 victoires  2 victoires
 2006-2007 12 victoires
1 défaite
 11 victoires  1 victoire
1 défaite

 

 


Les matchs à l'extérieur


En 2004-2005, alors que, on l'a dit, les points de bonus n'existaient pas encore, le Stade avait payé un tribut aussi lourd que rageant. Par deux fois, les coéquipiers de Yannick Bru s'étaient inclinés, de justesse : d'abord à Bayonne (15-18), puis à Castres (20-21), dans un match où un certain Maxime Médard avait pour la première fois porté le maillot de l'équipe professionnelle (il avait d'ailleurs marqué un essai).

En 2005-2006, les Toulousains avaient su tirer leur épingle du jeu lors de deux voyages réputés difficiles. Certes, la période s'était une nouvelle fois soldée par deux revers, mais à chaque fois, le bonus défensif avait été obtenu : à Perpignan (13-15), puis à Clermont (22-28).

La saison dernière, enfin, une seule rencontre avait eu lieu en doublon avec l'équipe de France. Le Stade s'en était tiré avec les honneurs en obtenant un match nul (13-13) sur le terrain d'Albi.

 

 

Bilan à l'extérieur sur les trois dernières saisons
Saisons Bilan global Bilan hors période internatioanle Bilan lors des doublons
 2004-2005 5 victoires
10 défaites
 5 victoires
8 défaites
2  défaites
 2005-2006 5 victoires
8  défaites
 5 victoires
6 défaites
 2 défaites
 2006-2007 6 victoires
2 nuls
  4défaites
 6 victoires
1 nul
4 défaites
 1 nul

 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15