• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 03 mai

STADE TOULOUSAIN / GRENOBLE

Ernest Wallon à 14h40

Les chiffres clés de la 1/2 finale

Jeudi 19 juin 2008
Les chiffres clés de la 1/2 finale


4Jusqu'ici, les deux clubs se sont affrontés à quatre reprises en demi-finale du championnat de France. L'avantage est pour le moment aux Parisiens, qui mènent 3-1 dans ces confrontations : si Toulouse l'avait emporté la dernière fois, en 2005-2006 (12-9), le Stade français avait gagné le droit de disputer la finale en 2004-2005 (23-18), 1999-2000 (30-13) et 1997-1998 (39-3).

19Depuis 1985, le Stade Toulousain a disputé 19 demi-finales de championnat, ce qui en fait le club le plus représenté dans le dernier carré pour cette période. Les Rouge et Noir joueront dimanche à Bordeaux leur quinzième demi-finale consécutive. Le dernier club à avoir empêché Toulouse d'accéder à ce stade de la compétition est Grenoble lors de la saison 1992-1993, vainqueur en quart de finale des Rouge et Noir sur le score de 19 à 17.

26. C'est le nombre de journées où le Stade Toulousain a été en position virtuelle de se qualifier pour les demi-finales du championnat. Autrement dit, cette saison, les hommes de Novès ont toujours figuré dans les quatre premiers du classement. Le Stade français a quasiment fait aussi bien, puisqu'à l'exception des classements issus des 2ème et 7ème journées, il a toujours figuré dans le quatuor de tête du Top 14.

2. Assez curieusement, depuis l'introduction de la poule unique lors de la saison 2004-2005, les demi-finales ayant opposé le deuxième au troisième du classement ont  le plus souvent tourné en faveur du dernier nommé (deux fois sur trois exactement).
Le Stade Toulousain en a d'abord bénéficié en 2005-2006 quand il a battu le Stade français en demi-finale, alors qu'il avait terminé un rang derrière lui à l'issue de la phase régulière. La saison passée, les Rouge et Noir ont été en revanche victimes de cette statistique, puisqu'ils ont été battus par Clermont alors qu'ils avaient fini deuxièmes à l'issue de la 26ème journée.
En 2004-2005, en revanche, Biarritz (2nd) avait triomphé de Bourgoin (3ème) au Stadium.
A noter que la logique est bien plus respectée dans l'autre demi-finale : trois fois sur trois, le premier de la phase régulière a battu le club qui avait été classé quatrième.

2 (bis). Parmi les joueurs toulousains qui postulent à une place dans le groupe pour les demi-finales, ils sont deux à avoir déjà soulevé le Bouclier de Brennus : Fabien Pelous (deux fois) et Jean Bouilhou. Clément Poitrenaud avait également été sacré champion de France en 2001 mais, blessé, il ne pourra pas prendre part au match à venir face au Stade français.
Dans l'effectif actuel, un autre joueur a été double champion de France : il s'agit de Thierry Dusautoir, sacré avec le Biarritz Olympique en 2005 et 2006.


2 (ter). Les demi-finales du Top 14 sont rarement le théâtre de grandes envolées offensives, comme en témoigne le nombre d'essais marqués dans ces rencontres. Si, au cours des deux dernières saisons, la moyenne d'essais par match au cours de la phase régulière tourne autour des 3,5, ce chiffre est en baisse quand se négocie une place pour la finale puisqu'il tombe à  1/match.
Ainsi, que ce soit lors de sa demi-finale perdue l'an dernier contre Clermont ou celle gagnée une saison plus tôt face à Paris, le Stade Toulousain n'a pas marqué d'essai au cours de ces deux matchs. Le dernier Toulousain a avoir marqué à ce stade de la compétition est Cédric Heymans, auteur du deuxième essai des siens il y a trois ans, à Bordeaux contre le Stade français.

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15