• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 25 octobre

BATH RUGBY / STADE TOULOUSAIN

à 16h15

Les enjeux de la 17ème journée

Vendredi 11 avril 2008
Les enjeux de la 17ème journée

 

Dax-Stade français (Vendredi à 20h30)

Dax a perdu lors de la dernière journée le match qu'il ne fallait pas perdre, à Auch (10-16). La marge de manoeuvre du promu est maintenant fortement réduite, même si l'écart sur le premier non relégable n'est que de quatre points.  Pour le moment, les Landais affichent à domicile  un bilan déficitaire de trois victoires pour quatre défaites, mais  ils n'ont certainement pas oublié que lors du match aller, à Jean Bouin, ils n'étaient pas passés loin de créer une énorme sensation  (défaite 19-22).
Un temps en difficulté après avoir connu trois revers consécutifs, le
Stade français a depuis enchainé deux succès de rang et est à nouveau solidement ancré dans le quatuor de tête. Le champion de France affiche jusqu'ici des stats équilibrées à l'extérieur, où il compte autant de victoires que de défaites (quatre).

USAP-Castres  (Samedi à 15h05)

Si Perpignan a été éliminé la semaine passée de la Coupe d'Europe, il ne connaît pas la même trajectoire en championnat. Les Catalans ont profité de la dernière journée et de leur victoire à Bourgoin (leur quatrième de rang) pour passer devant Biarritz au classement et s'installer en position de demi-finaliste virtuel. Un succès contre Castres permettrait sans doute d'écarter définitivement un adversaire direct dans la lutte pour le dernier carré.
Castres a déçu en s'inclinant à domicile face à Montpellier il y a deux semaines. Cette défaite (déjà la troisième cette saison à Pierre Antoine) a plombé les ambitions du CO, même si rien n'est mathématiquement perdu. Les Tarnais se déplacent à Aimé Giral, un stade où ils n'ont plus gagné depuis la saison 2000-2001 (28-23).

Biarritz-Bayonne  (Samedi à 17h30)

La défaite concédée à Toulouse a fait sortir Biarritz du carré de tête, pour la première fois depuis la cinquième journée. Le droit à l'erreur est désormais limité pour le BO, qui semble toutefois bénéficier d'un calendrier favorable. Attention toutefois, car Biarritz, en y concédant un nul et une défaite, a déjà perdu des points précieux à Aguilera.
Impérial à domicile une bonne partie de la saison, Bayonne a perdu coup sur coup face à Toulouse et Paris et s'est du coup éloigné des places européennes. La marge d'avance sur la zone dangereuse reste confortable, mais l'Aviron aura du coup des difficultés à s'extirper du ventre mou du championnat. Les coéquipiers de Richard Dourthe avaient créé un bel exploit il y a trois saisons en s'imposant à Biarritz (22-27), mais restent depuis sur deux défaites sur la terre de leur voisin.

Albi-Stade Toulousain (Samedi à 17h30)

Albi s'est incliné à deux reprises lors des deux dernières journées et reste du coup à portée de fusil de Dax, premier relégable. La marge de manoeuvre est donc étroite, mais si le SCA a déjà perdu deux fois sur ses terres, il a aussi prouvé que les ténors pouvaient trébucher au Stadium municipal. Biarritz, battu lors de la 14ème journée (13-7), peut en témoigner. A l'aller, les Tarnais n'avaient pas inscrit le moindre point à Ernest Wallon (0-23) mais la saison dernière, ils avaient obtenu le partage des points (13-13) face au Stade.
Les Toulousains, à peine sortis de leur parenthèse européenne, se replongent dans le championnat. Un championnat dont ils ont perdu la tête pour la première fois de la saison, au profit de Clermont. La situation n'est pas pour autant alarmante pour les Rouge et Noir, qui comptent 22 points d'avance sur le cinquième, premier non qualifié pour les demi-finales.  A l'extérieur, le Stade Toulousain est la seule équipe, précisément avec l'ASM, à compter un bilan positif : cinq victoires pour trois défaites.

Montauban-Auch  (Samedi à 17h30)

Montauban s'est déplacé deux fois lors des deux dernières journées et n'a ramené qu'un seul point. Le club est désormais septième au classement, mais son retard sur les places européennes (cinq points) n'a rien d'insurmontable. A Sapiac, le bilan est quasiment exempt de tout reproche, avec six victoires pour une seule défaite, concédée face au Stade Toulousain.
Quasiment condamné à la Pro D2, Auch n'a pas pour autant abdiqué et a engrangé face à Dax, lors de la dernière journée, son deuxième succès de la saison. Le retard sur le 14ème, Albi, est tout de même de onze points et sera difficile à combler.


Montpellier-Brive (Samedi à 17h30)

Alors qu'il semblait en difficulté, Montpelliera réalisé un superbe coup lors de la seizième journée en s'imposant à Castres. Pour continuer à croire en un destin européen, le MHRC doit à tout prix enchaîner ce week-end. Attention toutefois, car si les Héraultais avaient gagné en Corrèze lors du match aller (9-6), ils avaient été surpris sur leurs terres la saison dernière face à ce même adversaire (12-17).
Peu à peu, Brive s'éloigne de la zone de relégation et son avance sur Dax se monte désormais à dix points. Le CAB compte deux victoires à l'extérieur cette saison, mais s'est incliné lors de ses deux derniers déplacements, à Biarritz et Bayonne.


Clermont-Bourgoin (Samedi à 20h30)

Désormais en tête du Top 14, tout semble réussir à Clermont actuellement. A domicile, les Jaunards sont irrésistibles, et seul le Stade Toulousain compte actuellement plus de points (39 contre 37). En cas de succès ce week-end, l'ASM accomplirait un pas supplémentaire vers les demi-finales, même si personne ne peut d'ores et déjà imaginer que le club ne soit pas au rendez-vous en juin. 
Un temps revenu dans la course au dernier carré, Bourgoin a depuis connu quelques difficultés. La dernière en date, une défaite à Pierre Rajon contre Perpignan, a sans doute contraint le club à revoir ses ambitions à la baisse. Les places européennes sont dorénavant à six points, ce qui n'est pas, loin s'en faut, irrattrapable. Reste que le CSBJ se déplace au stade Michelin, une enceinte où il n'a jamais gagné dans toute son histoire.

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15