• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 04 octobre

STADE TOULOUSAIN / STADE FRANÇAIS

Ernest Wallon à 20h45

Les enjeux de la 25ème journée

Vendredi 6 juin 2008
Les enjeux de la 25ème journée

 

Montpellier-Montauban (Vendredi à 20h30)

En embuscade à la huitième place, Montpellier abat sans doute sa dernière carte dans la course à l'Europe. Les Héraultais se sont déjà incliné à trois reprises à domicile, contre Biarritz, Clermont et le Stade français, mais ont récemment acquis des probantes victoires sur Bourgoin et Toulouse. La saison passée, à Sabathé, le MHRC s'était imposé d'un souffle (19-17) devant son adversaire du jour.
Un résultat positif au stade Yves-du-Manoir assurerait définitivement à
Montauban une place pour la prochaine H Cup. Les Tarn et Garonnais restent sur un superbe succès, arraché à Sapiac devant Clermont, mais n'ont guère été à la fête jusqu'ici à l'extérieur, où ils se sont inclinés dix fois en onze rencontres.

Stade français-Biarritz  (Samedi à 15 heures)

Le Stade français est depuis la dernière journée officiellement qualifié pour les demi-finales du championnat, après un succès très convaincant sur Castres. Le champion  en titre retrouve le Stade de France pour ce qui constitue son dernier match de la saison à domicile.
En face, Biarritz joue son va-tout dans la course au dernier carré, et n'a pas d'autre choix que de réaliser un exploit. Le BO, qui compte actuellement sept points de retard sur Perpignan, quatrième, n'a de toute façon pas son destin entre les mains. Ses chances de qualification semblent bien minces, en dépit d'un certain regain de forme ces dernières semaines (le club reste sur trois victoires consécutives).

Bayonne-Clermont  (Samedi à 17h30)

Bayonne n'a plus rien à espérer ou à craindre dans ce championnat et n'a pas d'autre ambition que de terminer sa saison en beauté à Jean Dauger. Jusqu'ici, l'Aviron affiche un bilan de quatre défaites pour huit victoires sur ses terres, mais n'y a plus été battu depuis la seizième journée, quand Paris était venu s'imposer au Pays Basque.
Clermont, avec une équipe remaniée, reste sur une défaite à Montauban et voudra certainement éviter un deuxième revers consécutif, en dépit de l'absence totale d'enjeu : l'ASM est en effet qualifiée pour les demi-finales depuis longtemps, et n'a guère de souci à se faire pour sa première place (les Auvergnats comptent neuf points d'avance sur leur dauphin, le Stade Toulousain).

Brive-Auch (Samedi à 17h30)

Dans ce duel de bas de tableau, on pourra jouer l'esprit libéré. Depuis sa victoire sur le Stade Toulousain, il y a une semaine, Brive est en effet mathématiquement sauvé. C'est évidemment tout le contraire pour Auch, condamné à la Pro D2 depuis de nombreuses journées. Gageons que le CAB, qui s'était imposé à l'aller en terre gersoise, voudra clôturer sa saison à Amédée Domenech sur une bonne note. Quant à Auch, il tient sa dernière opportunité de ne pas finir fanny à l'extérieur cette saison (Le club n'a pour le moment ramené que trois points de ses divers déplacements).

Castres-Albi  (Samedi à 17h30)

Castres est quasiment assuré de disputer la Coupe d'Europe la saison prochaine. Il manque seulement deux points au club pour en être mathématiquement assuré. Depuis sa défaite concédée à Pierre Antoine face au Stade Toulousain, le CO a redressé la tête et engrangé dix points en deux rencontres, devant Dax et Brive. A noter qu'à l'aller, Castres s'était imposé dans le derby du Tarn (6-33).
Sportivement, Albi est désormais à l'abri d'une descente en Pro D2. Le SCA reste sur deux victoires lors des trois derniers matchs et joue ce week-end pour la dernière fois de la saison au Stadium Municipal.


Stade Toulousain-Bourgoin (Samedi à 17h30)

Le Stade Toulousain, qualifié pour les demi-finales, reste sur deux défaites consécutives en championnat, dont la dernière concédée à Perpignan avec une équipe essentiellement composée d'espoirs. Le club voudra  repartir de l'avant et engranger de la confiance alors que se profile la dernière ligne droite de la saison. A domicile, les Rouge et Noir comptent dix victoires pour une seule défaite, ce qui fait d'eux les deuxièmes, derrière Clermont, de ce classement particulier.
Bourgoin est de son côté solidement ancré dans le ventre mou du championnat, et viendra aux Sept Deniers l'esprit libéré. Jusqu'ici, les Isérois ne se sont imposés qu'une seule fois loin de leur base. C'était contre Auch, et cela remonte à la deuxième journée du championnat.

Dax-Perpignan  (Samedi à 20h30)

La défaite concédée sur ses terres il y a une semaine devant Montpellier a définitivement anéanti les espoirs dacquois de conserver leur place parmi l'élite. L'USD, pour son ultime rendez-vous à domicile de la saison, n'aura donc que l'honneur à défendre. En face, Perpignan a un pied et demi en demi-finale après sa victoire bonifiée acquise face au Stade Toulousain, il y a quelques jours. L'affaire serait définitivement entendue en cas de succès dans les Landes

 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15