• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 03 mai

STADE TOULOUSAIN / GRENOBLE

Ernest Wallon à 14h45

Les enjeux de la 6ème journée

Vendredi 26 septembre 2008
Les enjeux de la 6ème journée

 

Bourgoin-Stade français (Vendredi à 20h30)

Les deux clubs qui s'affrontent à Pierre Rajon connaissent deux situations radicalement différentes : alors que le Stade français caracole en tête du classement avec cinq victoires en autant de journées, Bourgoin est en revanche à la peine et n'a engrangé qu'un seul succès dans le même laps de temps.
Déjà battu à domicile par Perpignan lors de la deuxième journée, le CSBJ, qui ne compte que deux points d'avance sur le premier relégable, doit à tout prix se ressaisir. L'étroitesse avec laquelle le club isérois est battu jusqu'ici (six points d'écart en moyenne) montre qu'il n'est pourtant pas très loin de trouver la bonne carburation
.
Pour le
Stade français, en revanche, tout va pour le mieux : leaders au classement, les Parisiens sont également les plus performants du Top 14 à l'extérieur, avec trois victoires en trois déplacements.

Brive-Dax (Samedi à 14h30)

La situation est préoccupante à
Brive, qui est à ce jour le seul club du Top 14 à ne pas compter de victoire. La réception de Dax apparaît (déjà) comme un tournant pour le CAB, qui pourrait voir un premier écart se creuser avec les clubs qui le précèdent en cas de contre-performance. La saison dernière, les Corréziens n'avaient pas fait de détail contre leur adversaire du jour, en l'emportant 30-0.
Pour les Landais, ce début de saison contraste radicalement avec celui connu il y a un an. L'USD a déjà engrangé deux victoires et semble sur une dynamique positive, puisqu'elles ont été acquises lors des deux dernières journées. Dax a déjà prouvé qu'il savait voyager dans ce championnat, en gagnant à Castres et en ramenant un bonus défensif de Toulouse.

Clermont-Biarritz (Samedi à 14h30)

Le vice champion de France a connu le week-end dernier sa troisième défaite de la saison, en s'inclinant à Castres (6-12). Mais si Clermont rencontre des difficultés à l'extérieur, il semble comme d'habitude solide sur ses bases : ses deux premiers matchs à Michelin se sont soldés par autant de succès dont le dernier, plus que convaincant, devant le Stade Toulousain. Il y a un an, l'ASM s'était imposée sur le fil devant Biarritz (12-9).
Après une bonne entame de championnat, le club basque semble marquer le pas ces dernières semaines. Le BO ne parvient pas à rééditer à l'extérieur ses solides performances d'Aguilera, et reste sur une nette défaite chez son voisin dacquois (30-18). Biarritz est d'ailleurs la seule équipe de la compétition à ne pas avoir réussi à glaner le moindre point loin de ses bases jusqu'ici.

Montauban-Castres (Samedi à 14h30)

Montauban s'est incliné chez lui la semaine dernière, pour la première fois depuis le début de la saison passée. Pour ce deuxième match consécutif à Sapiac, le club tentera de réagir, alors qu'il occupe une place, la dixième, désormais peu habituelle pour lui. Nul doute que les Tarn-et-Garonnais sont sur leurs gardes car la saison passée, Castres n'était pas passé loin de la victoire sur leurs terres (12-15).
Après un début de championnat délicat (aucune victoire en quatre journées), Castres s'est ressaisi et a battu Clermont il y a une semaine (12-6). La saison du club pourrait être définitivement lancée en cas de victoire ce week-end, ce qui constituerait le deuxième résultat positif à l'extérieur, après le match nul ramené de Brive (16-16 lors de la deuxième journée).

Mont de Marsan-Montpellier (Samedi à 14h30)

Si Mont de Marsan reste sur deux défaites consécutives, elles ont été concédées en déplacement, et sans que l'équipe ait à rougir de ses performances (point de bonus ramené de Bayonne et revers méritant à Bourgoin, 6-18). Le promu retrouve sans doute avec plaisir le stade Guy-Boniface, là où il reste sur une victoire (devant Toulon, 25-18), qui reste à ce jour sa seule dans ce championnat.
Montpellier occupe pour le moment la cinquième place du classement, à un point seulement des demi-finalistes potentiels. Les Héraultais peinent cependant à enchaîner les résultats positifs : après deux victoires consécutives, ils ont en effet chuté à domicile devant Perpignan (3-5) il y a une semaine. Le MHRC a déjà prouvé cette saison qu'il savait tirer son épingle du jeu à l'extérieur, comme en atteste sa victoire à Dax lors de la troisième journée (6-9).


Stade Toulousain-Perpignan (Samedi à 16h30)

L'un des chocs de cette journée oppose à Ernest Wallon le quatrième au deuxième du classement, et surtout deux clubs dans une spirale positive. En difficulté jusqu'à la semaine dernière à l'extérieur, le Stade Toulousain a ramené de Montauban une probante victoire, au terme d'une rencontre qui est sans doute la plus accomplie du club dans ce Top 14. 
Performants à domicile pour le moment (9 points glanés sur 10 possibles), les Rouge et Noir savent que la nette victoire devant Perpignan la saison dernière (41-15) est l'exception qui confirme la règle : habituellement, ils éprouvent de grandes difficultés à domicile devant cet adversaire. Si l'on ne tient pas compte de la saison 2007-2008, l'écart entre les deux clubs n'était que de six points lors des trois rencontres qui ont précédé en Haute-Garonne.
Avec quatre victoires en cinq matchs, l'USAP connaît un début de saison très convaincant. Les Catalans sont de surcroît solides à l'extérieur, où ils sont pour le moment invaincus (deux victoires en deux matchs, dont celle ramenée il y a une semaine de Montpellier, 5 à 3).

Bayonne-Toulon (Samedi à 20h30)

Bayonne occupe pour le moment la troisième marche du podium, après un début de saison qui confirme les ambitions à la hausse du club. Si l'Aviron a connu la victoire à quatre reprises, il semble paradoxalement marquer quelque peu le pas ces derniers temps : la victoire arrachée lors de la dernière journée sur Mont de Marsan (19-15) n'a guère été flamboyante, et elle succédait à un lourd revers concédé à Perpignan (38-10).
Après trois revers de rang, Toulon s'est rassuré la semaine passée en venant à bout de Bourgoin, 15 à 9. Globalement solide à Mayol, où il reste sur deux victoires, un nul et une défaite, le promu doit maintenant faire ses preuves à l'extérieur. Pour le moment le RCT a joué quatre rencontres sur cinq à domicile, et a été battu (à Mont de Marsan, 18-25) lors de sa seule apparition à l'extérieur.

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15