• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 03 mai

STADE TOULOUSAIN / GRENOBLE

Ernest Wallon à 14h40

Luke McAlister : « Etre le boss »

Lundi 10 septembre 2012
Luke McAlister : « Etre le boss »

Ce match face à Agen ressemblait plus à du Super Rugby qu’à du Top 14…

Il faisait beau, nous avons beaucoup touché le ballon. Nous n’avions pas réussi à faire cela les semaines précédentes. Nous n’avions pas le bon rythme. Ce match c’est un bon départ.


Que s’est-il passé samedi et qui n'avait pas été le cas jusqu'alors ?

Nous avons mieux joué ce week-end, nous étions plus positifs, et surtout, nous avons réussi à construire des actions. Lors des matchs précédents, nous avions fait beaucoup de fautes, il y avait eu beaucoup de déchet. Cela nous avait fait perdre des ballons et nous n’avions pas pu trouver un rythme, créer du jeu. L’une de nos plus grandes préoccupations cette semaine a été de travailler les tirs au but et de faire moins d’erreurs. Je pense que nous avons été plus disciplinés face à Agen.


La semaine d’entraînement a-t-elle été plus difficile ? On a senti comme une envie de réagir de la part de l’équipe…

Après une défaite il est légitime d’avoir une semaine d’entraînement plus difficile. Pour ce qui est de la réaction, nous savions que nous ne jouions pas bien. Quand on est dans cette situation, il faut essayer de retrouver de la confiance. Grâce à ce match nous avons montré que nous sommes capables d’envoyer du jeu et de marquer des essais. Nous n’en avions pas inscrit beaucoup ces dernières semaines, je suis très content que ça ait été le cas lors de ce match.


Face à Biarritz, Lionel Beauxis avait laissé de nombreux points au pied. Contre Agen, vous avez tous les deux été irréprochables, y'a-t-il eu un effort particulier à l'entraînement dans ce domaine?

C’était une semaine normale pour tous les deux. Tout le monde pense que c’est facile d’être buteur, de passer le ballon entre les poteaux à tous les coups. Mais ce n’est pas aussi aisé que ça, Lionel n’a pas eu de réussite face à Biarritz, cela arrive, c’était simplement un mauvais jour.


Tu as trouvé des solutions avec des petits coups de pieds par-dessus. Etre à l’ouverture semble bien te réussir, c’est un poste que tu affectionnes particulièrement ?

J’aime ce poste de dix, être le boss. Cela me réussit mais le mérite revient également aux avants. Quand ils vous donnent des bons ballons,  rapidement, c’est plus facile de jouer et de tenter des choses. Pour ce qui est des coup de pieds, j’ai vu les espaces et j’ai donc essayé de mettre le ballon dedans. J’ai eu de la chance que Vincent et Timoci soient si rapides et qu’ils aient aussi vu la zone libre.
 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15