• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 01 novembre

LOU / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Novès: « Un visage courageux »

Lundi 17 décembre 2007
Novès: « Un visage courageux »
Guy, on imagine ta satisfaction après cette victoire sur Leicester ?
Oui, il ne peut pas en être différemment. L'objectif est atteint, mais au delà, il faut retenir le visage extrêmement courageux des joueurs, face à une équipe qui a été quatre fois finaliste de la Coupe d'Europe, pour deux victoires. Donner ce visage après les soucis que nous avons connus en cours de match, avec notamment la sortie rapide de Patricio Albacete en deuxième ligne, puis celle de Fabien Pelous à la mi-temps, n'a pas été facile.
Cela a été très difficile de tenir le cap face à ce qui se fait de mieux en Europe à l'heure actuelle. Les joueurs ont mis énormément de coeur, et cela est réconfortant. Le public, encore une fois dans cette région toulousaine qui est la région du rugby, avait rempli le Stadium, et cela nous rend d'autant plus fier aujourd'hui. Même si nous sommes encore loin de la qualification.

Ce match fut en tout cas une belle promotion pour le rugby ?

On joue pour donner le meilleur de nous mêmes et récompenser les personnes qui nous font confiance. On savait que cette année, comme toutes les autres années d'ailleurs, on était dans un groupe extrêmement difficile, contrairement à d'autres équipes françaises. C'est malheureux pour nous, mais cela nous donne également l'occasion de nous étalonner face aux meilleures équipes européennes.
Ce match face à Leicester était un grand rendez-vous, que nous aurions pu perdre, même si cela aurait été je pense immérité. On marque un essai qui nous est refusé alors qu'il parait être valable, on se crée des occasions et nous avons su nous adapter tactiquement par rapport à la semaine dernière. Je rappelle que cette équipe de Leicester est entraînée par Monsieur Loffreda, qui est l'un des monstres du rugby mondial en terme de stratégie. On est fiers d'avoir su contrecarrer ses plans.  On a appris par un joueur que notre dernier entraînement à Leicester, la veille du match aller, avait été filmé. Ce n'est pas très sympa et je suis d'autant plus ravi de l'avoir battu sur le terrain.

La qualification semble être en bonne voie ?
Elle est loin d'être acquise. Nous avons encore un déplacement au Leinster qui ne sera pas de tout repos, suivi par la réception d'Ecossais qui se sont refait une santé comme en atteste leur victoire face aux Irlandais. La philosophie de la maison est toujours la même et consiste à ne pas "grimper aux arbres" trop vite. On est content, c'est vrai, mais d'un seul match. Aujourd'hui, tout ce que l'on peut dire, c'est que nous ne sommes pas éliminés. Mais une défaite au Leinster pourrait tout remettre en question.

Et maintenant arrive Clermont ?
On joue contre Leicester un dimanche, et on nous fait rejouer non pas le samedi ou le dimanche de la semaine suivante, mais le vendredi. Les travaux d'Hercule commencent, avec cinq jours de récupération pour aller jouer un match qui, certes, ne sera pas capital pour nous comme il le sera pour Clermont. Nous avons perdu Pato Albacete et Fabien Pelous, et autant il n'est pas très grave de perdre un joueur par ligne, autant cela est problématique quand cela concerne le même poste.
Pour le moment, on ne pense pas à Clermont, on est dans la joie de la victoire contre Leicester. Nous ne sommes pas en danger en championnat et compte-tenu du parcours de combattant constitué des matchs internationaux, de la Coupe d'Europe et du championnat, il est important de préserver ses forces. Le mot d'ordre est la récupération, et il est évident que l'effectif va tourner pour donner du temps de jeu à ceux qui n'ont pas pu participer à a fête du week-end.
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15