• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 19 avril

US OYONNAX / STADE TOULOUSAIN

à 14h55

Phil Murphy : « Priver les joueurs-clés de ballons »

Jeudi 24 avril 2008
Phil Murphy : « Priver les joueurs-clés de ballons »
Phil Murphy espère que ses connaissances des clubs français se révéleront être un atout de poids pour les London Irish lors de leur toute première demi-finale de Heineken Cup contre le Stade, au Twickenham Stadium ce samedi.
Le troisième ligne international canadien a passé trois saisons au club de Perpignan et faisait partie de l’effectif catalan lors de la finale de 2003 lorsque Toulouse les a battus 22 à 17 à Dublin avant de signer chez les Exilés et de contribuer cette saison à leur qualification en phases éliminatoires pour la première fois de l’histoire du club.

Des joueurs d'expérience

« C’est la première fois que nous allons si loin, ce qui est présent à l’esprit de tout le monde, mais il y a quelques joueurs parmi nous ayant une certaine expérience en Heineken Cup.  En plus de moi, il y a aussi l’ancien joueur de Bath et vainqueur du titre européen en 1998, Mike Catt et puis Aidan McCullen qui a joué pour Leinster et ensuite Toulouse.
Je crois que de manière générale, cette semaine va consister à tirer profit de mon expérience puisque j’ai joué contre Toulouse à l’époque où je faisais partie du club de Perpignan et, bien entendu, de l’expérience d’Aidan qui a joué avec Toulouse » .

Limiter les erreurs

« L’objectif principal pour des éléments comme Mike et moi est de faire comprendre aux joueurs qu’il s’agit d’un événement énorme mais aussi d’un match comme un autre. Nous devons faire abstraction de l'importance de la rencontre et nous concentrer sur le fait d’imposer notre jeu à nos adversaires comme dans tout autre match. Vous êtes obligé de faire çela contre Toulouse car ils vont exploiter le moindre élément qui vous échappe.
Toulouse se compose de 15 joueurs superbes sur le terrain et de sept autres joueurs clés sur le banc des remplaçants. Tous les joueurs de cette équipe peuvent faire la différence dans un match, donc nous allons nous devons resserrer notre jeu et ne pas les laisser profiter de nos erreurs. »

La cible Elissalde ?

« Je sais que si Jean-Baptiste Elissalde joue au poste numéro 10, il sera peut-être considéré comme une cible pour les troisième lignes, mais ne vous méprenez pas. Malgré sa stature, il est un plaqueur remarquable et un joueur solide.  Nous allons bien évidemment rechercher les zones à exploiter et il pourrait que ce soit dans le couloir 9/10 mais vous ne pouvez pas vous fier à l’évaluation que vous faites d’un seul joueur et faire reposer votre stratégie de jeu uniquement sur cette observation.
Il vous faut plusieurs points d’attaques et c’est la raison pour laquelle nous avons si bien joué cette saison : si notre plan A échoue, nous disposons d’un plan B puis d’un plan C ».

Priver les joueurs-clés de ballons

« En ce qui concerne mon vis-à-vis potentiel, Shaun Sowerby, tout joueur capable d’écarter Finau Maka est un atout à prendre en compte dans une équipe. Les Toulousains possèdent sans aucun doute une troisième ligne fantastique, mais cela étant dit, ils ont des points forts partout sur le terrain.
Lorsque vous jouer contre une équipe du calibre de Perpignan ou de Toulouse, vous devez la jouer finaude. Lors du quart de finale contre l’USAP, notre plan de jeu consistait à conserver le ballon et à ne pas le remettre entre les mains de joueurs comme Vaki, Tonita et Tuilagi afin de perturber leur propre tactique de jeu.
Il ne fait aucun doute que nous adopterons une approche similaire en vue du match contre Toulouse :  trouver le  meilleur moyen pour les empêcher de jouer leur jeu tout en sachant imposer le nôtre ».

Le souvenir de 2003

« En ce qui concerne mes souvenirs du match de Dublin en 2003, ils s’attachent surtout à l’ambiance qui régnait ce jour-là, c’était fantastique !  Je sais que les fans irlandais ont été amèrement déçus de devoir dire adieu à une finale 100 % irlandaise mais ils ont été épatants et ont vraiment soutenu les leurs tout au long du match.
Il me semble me souvenir également de rafales de vent incroyables dont le bruit retentissait dans tout le stade mais cela n’a pas entaché l’ambiance le moins du monde et c’était super d’avoir participé à un tel match ».
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15