• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 19 avril

US OYONNAX / STADE TOULOUSAIN

à 14h55

Stade-Brive, le 5 juin 2004

Mercredi 28 mai 2008
Stade-Brive, le 5 juin 2004


Deux semaines après avoir été battus en finale de la Coupe d'Europe par les Wasps, les Toulousains retrouvent pour la dernière fois de la saison Ernest-Wallon. A l'occasion de la venue de Brive, comptant pour la cinquième journée des play-offs, l'enjeu est double pour les hommes de Novès.
Une victoire, en premier lieu, assurerait mathématiquement la qualification pour les demi-finales. Alors que la fin de saison s'apparente à un véritable marathon (les Stadistes ont joué quatre jours plus tôt, en semaine, à Biarritz), bénéficier d'un match "pour du beurre" avant une éventuelle demi-finale ne serait pas un luxe.
Il s'agit, enfin, de fêter dignement les adieux au public toulousain de Yann Delaigue et Cédric Desbrosse, annoncés partants à la fin de la saison.

La fatigue, incontestablement, se fera sentir tout au long d'une rencontre gagnée plus difficilement que ne l'indique le score. Le score à la pause, face à des Brivistes qui comptent notamment dans leurs rangs Yves Donguy (titulaire) et Valentin Courrent (entré en jeu à la 64ème), est tout sauf une assurance tous risques. Il faut dire que pour le CAB, la rencontre est d'importance : après une victoire sur le Stade français une semaine plus tôt, un exploit dans la ville rose relancerait le club dans la course au dernier carré.

Fort heureusement, même quand il n'est pas dans un grand jour, le Stade peut compter sur quelques éclairs pour sauver la mise. C'est ainsi qu'en vingt minutes, deux éclairs de Ntamack et Desbrosse permettent aux Rouge et Noir de prendre le large. Brive ne reviendra pas, et le public toulousain pourra fêter ses protégés une dernière fois lors de cette saison 2003-2004.
 
La feuille de match :

A Toulouse (Ernest Wallon) - Stade Toulousain bat Brive 21 à 8  (mi-temps : 9-3)

Temps agréable; belle pelouse ; 14. 783 spectateurs ; arbitrage de M. Matheu (Armagnac-Bigorre)
Pour le Stade Toulousain : 2 essais de Ntamack (42), Desbrosse (63) ; 1 transformation de Delaigue (63); 3 pénalités (14, 17, 31) de Michalak.
Pour Brive : 1 essai de Péjoine ; 1 transformation de Laharrague.
Stade Toulousain : Poitrenaud (puis Jauzion, 65) ; Clerc, Desbrosse, Ntamack (cap), Heymans ; (o) Michalak (puis Delaigue, 51), (m) Dupuy ; Labit (puis Brennan, 50), I. Maka (puis Servat, 57), Bouilhou ; Pelous, Millo-Chluski (puis Gérard, 50) ; Poux, Bru (puis Fiorini, 78), Dima (puis Collazo, 50).
Brive : Le Roux ; Laharrague, Valbon, Couttet, Donguy ; (o) Penaud, (m) Péjoine ; Bonvoisin (cap), Gabin, Amapakabo ; Welborn, Chinarro ; Capdevielle, Djoudi, Rodriguez.

 

 

     
     
     
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15