• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 25 octobre

BATH RUGBY / STADE TOULOUSAIN

à 16h15

Stade-Castres, le 14 mai 2005

Mardi 6 mai 2008
Stade-Castres, le 14 mai 2005
 


Ce 14 mai 2005, le Stade Toulousain s'apprête à jouer un match difficile à gérer : il s'agit d'une part de négocier au mieux la venue de Castres à Ernest Wallon, de l'autre de préparer  la finale de la Coupe d'Europe, qui mettra aux prises une semaine plus tard les Toulousains au Stade français, à Edimbourg.
Pour les hommes de Novès, l'opposition face au CO, candidat déclaré à une place européenne, est loin de compter pour du beurre. Le club n'a pas encore assuré sa place pour les demi-finales du Top 14, et à une journée de la fin, un faux pas permettrait à Perpignan de revenir sur les talons stadistes.
La composition d'équipe, du reste, montre bien l'importance de la rencontre aux yeux du staff. Sur les quinze titulaires, 10 le seront pour la finale européenne, programmée le 22 mai.

Le suspense, du reste, ne durera pas. Sous une chaleur estivale, le Stade prend rapidement les devants, grâce à un doublé de Gareth Thomas qui permet aux locaux de virer nettement en tête à la pause. Le deuxième acte se révèlera pure formalité, bien aidé en cela par le premier essai de la carrière toulousaine de Jean-Baptiste Poux, suivi par des réalisations plus habituelles de Clerc et Heymans.
Castres, qui écope coup sur coup de deux cartons jaunes, infligés à Teulet et Capo-Ortega, marque logiquement le pas. Toulouse mène 47 à 6, et l'arrivée imminente d'échéances capitales explique sans doute un petit relâchement dans les dernières minutes, qui donnent l'occasion au CO de scorer deux fois et ainsi limiter la casse.
Peu importe au fond. Alors que Christian Labit et Patrice Collazo viennent de joueur leur avant-dernier match à Ernest Wallon avec le maillot toulousain sur les épaules, le Stade a bien préparé sa finale européenne...
 
La feuille de match :

A Toulouse (Ernest Wallon) - Stade Toulousain bat Castres Olympique 47 à 20 (mi-temps : 20-6)

Temps beau et chaud ; belle pelouse ; 18.500 spectateurs ; arbitrage de M. Darrière (Côte Basque-Landes)
Pour le Stade Toulousain : 5 essais de Thomas (14, 34), Poux (49), Clerc (54), Heymans (62) ; 5 transformations d'Elissalde (14, 34, 49, 54) et Baby (62) ; 4 pénalités d'Elissalde (12, 49, 60) et Baby (66).
Pour Castres : 2 essais de Denney (76) et Galasso (80) ; 2 transformations et 2 pénalités (24, 40) de Marticorena.
Stade Toulousain : Thomas ; Clerc, Jauzion, Fritz, Heymans ; (o) Michalak (puis Dubois, 35), (m) Elissalde (puis Baby, 62) ; F. Maka, I. Maka, Bouilhou (puis Gérard, 58) ; Brennan, Pelous (puis Millo-Chluski, 55) ; Poux (puis Collazo, 55), Bru (cap, puis Servat, 50), Human.
Castres : Teulet ; Fleming, Nunez-Piossek, Denney, Lhande ; (o) Delaigue (puis Marticorena, 8), (m) Albouy (puis Morlaes, 61); Volley (puis Bernad, 60), Taussac, Deen (puis Froment, 43) ; Spanghero, Capo-Ortega (puis Nallet, 53); Galasso (puis Meeuws, 43), Vigneaux (cap, puis Ledesma, 43), Fitzpatrick.

 

 

     
     
     
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15