• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 06 septembre

CA BRIVE / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Stade-Perpignan, le 26 mai 2001

Mercredi 6 février 2008
Stade-Perpignan, le 26 mai 2001
 

En cette saison 2000-2001, l'élite du rugby français était rassemblée en deux poules de dix équipes. Les quatre premiers de chaque groupe étaient qualifiés pour les quarts de finale et le Stade, deuxième du sien derrière Montferrand, avait gagné le droit de jouer à domicile face au troisième de la poule opposée, Perpignan.
Si les deux clubs avaient coutume de croiser le fer lors des divers matchs de championnat, il fallait remonter au 6 mai 1954 pour trouver trace d'une rencontre de phase finale les opposant. Ce jour-là, en huitième de finale, les Catalans s'étaient imposés 11 à 0.
Mais si les Rouge et Noir choisissent naturellement d'évoluer au Stadium ce 26 mai 2001, on ne peut pas dire que l'écrin habituellement dévolu aux footballeurs du TFC leur ait porté chance jusqu'ici : lors de cette même saison, ils y ont certes battu Cardiff, mais l'Ulster y a obtenu un match nul. Pire que tout, les Saracens, Montferrand et Colomiers y ont gagné !
Autant dire que personne ne pavoise à l'avance côté toulousain avant ce quart de finale. Le début du match, du reste, allait donner raison aux sceptiques. Bien mieux entrés dans le match, Perpignan mène 6-0 au bout de cinq minutes de jeu, grâce à deux coups de pied de Thierry Lacroix. A la pause, les visiteurs mènent 9 à 6.
Mais autant le début du premier acte avait été à l'avantage de l'USAP, autant l'entame du second allait être toulousaine. Bouilhou et Gabajosa marquaient tour à tour et le Stade prenait nettement l'avantage, 20 à 9. Thierry Lacroix, encore lui, permettait aux siens de recoller jusqu'à 20-15 mais les hommes de Novès, bien aidés par une conquête en touche irréprochable et un Delaigue formidable dans l'occupation du terrain, tenaient jusqu'au coup de sifflet final, magré des dernières minutes irrespirables.
Le Stade avait gagné le droit de rencontrer Castres en demi-finale.

La feuille de match :

A Toulouse (Stadium) - Stade Toulousain bat USAP 20 à 15 (mi-temps : 6-9)
Beau temps; belle pelouse; 30.000 spectateurs environ; arbitrage de M. Borréani
Pour le Stade Toulousain : 2 essais de Bouihou (44) et Garbajosa (47); 2 transformations et 2 pénalités (12, 23) de Marfaing.
Pour Perpignan : 5 pénalités de Lacroix (1, 5, 37, 70, 77).
Stade Toulousain : Jeanjean; Garbajosa (puis Ougier, 64), Desbrosse, Poitrenaud, Marfaing; (o) Delaigue, (m) Michalak; Labit, Pelous (cap), Bouilhou (puis Lacroix, 65); Gérard (puis Miorin, 69), Belot (puis Dispagne, 41); Tournaire (puis Califano, 78), Bru, Califano (puis Soulette, 52).
USAP: Cermeno; Sid, Plana, Whitford, Mc Donald; (o) Lacroix, (m) Basset; Goutta, Murphy, Deroeux (cap); Daniell (puis Olibeau, 55), Allub; Meya (puis Peillard, 62), Konieck, De Besombes (puis Mas, 66).

 

     
     
     
 
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15