• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Vendredi 26 septembre

BAYONNE / STADE TOULOUSAIN

à 20h45

Top 14 : Les enjeux de la 23ème journée

Jeudi 28 mars 2013
Top 14 : Les enjeux de la 23ème journée

Biarritz-Grenoble (vendredi à 19 heures)

Le week-end dernier, au terme d’un match de haute qualité, Biarritz a battu Clermont à Aguilera. Les Basques ont ainsi gardé un mince mais réel espoir de se qualifier pour les phases finales. Pour y croire encore, il faudra venir à bout de Grenoble qui les précède de deux points au classement général.

Qu’il semble loin ce début de championnat où tout réussissait à Grenoble. Après trois défaites consécutives, c’est un nouveau coup de massue qui est tombé sur la tête des Isérois le week-end dernier avec un quatrième revers consécutif, à domicile, face à Montpellier. La fin de championnat s’annonce très difficile pour le club qui devra se déplacer trois fois pour seulement une réception, celle de Toulon pour la 25ème journée.

Paris-Toulon (samedi à 15 heures)

Les résultats du Stade français à l’extérieur auront eu raison de ses espoirs de qualification. Défaits sur un score fleuve à Toulouse la semaine dernière, les Parisiens sont englués dans le ventre mou du championnat et n’ont désormais plus d’espoir d’en sortir avant la fin du championnat. Toutefois, une voie reste possible, celle de l’Amlin Cup qui, s’ils la remportaient, leur permettrait de prendre part à la H Cup la saison prochaine. Avant le quart de finale de la semaine prochaine, se mesurer à Toulon sera donc un bon test pour le club.

Toulon est de son côté certain d’être qualifié pour les phases finales. En effet, le club varois compte 21 points d’avance sur le septième alors qu’il ne reste que vingt points au maximum à distribuer d’ici la fin de la phase régulière. Ce week-end, il tentera de garder sa place de leader et d’accomplir un nouvel exploit à l’extérieur avant de recevoir Clermont lors de la prochaine journée de Top 14.

Mont-de-Marsan-Montpellier (samedi à 18h30)

Mont-de-Marsan a certainement conscience de jouer ses dernières semaines en Top 14. Battus 40 à 7 à Bordeaux-Bègles la semaine dernière, les Landais feront tout pour garder la tête haute jusqu’au bout. Devant son public, même si les adversaires qui l’attendent sont donnés vainqueurs sur le papier, le club donnera le meilleur de lui-même.

Après deux revers consécutifs à Castres et à domicile face au Racing, Montpellier a su redresser la barre en allant s’imposer à Grenoble. Une victoire qui le remet sur les bons rails pour garder sa place de barragiste. Mais il faudra être vigilant et ne manquer aucune occasion d’engranger des points parce que l’USAP, à trois points derrière au classement, se verrait bien elle aussi concourir au titre.

Clermont-Agen (samedi à 18h30)

Avant d’aller affronter Toulon sur ses terres pour le choc de la 24ème journée, Clermont reçoit Agen. Bien que le club auvergnat, deuxième, soit donné largement favori face au second relégable, il ne faudra pas passer à côté et rester concentrés au maximum.

Les dés semblent jetés. Avec neuf points de retard sur l’UBB, le premier non-relégable, Agen paraît condamné au retour en Pro D2 la saison prochaine. Les deux déplacements restant au club ne sont pas des moindres : d’abord Clermont puis Toulon pour la dernière journée. Les Lot-et-Garonnais tenteront de donner le meilleur même si on peut logiquement penser que l’accent sera surtout mis sur les échéances à domicile.

USAP-Castres (samedi à 18h30)

Actuellement septième au classement, l’USAP a encore toutes les chances de se qualifier pour les phases finales. Ce match contre Castres aura un double enjeu : tout d’abord celui d’engranger des points pour garder l’espoir d’entrer dans le Top 6. Aussi, cette réception pourra faire office de test grandeur nature avant le quart de finale de Challenge Européen qu’il disputera la semaine prochaine, à Aimé Giral, contre le Stade Toulousain.

De son côté, Castres bataille pour obtenir un barrage à domicile. A égalité avec le Racing, il bénéficie de l’avantage des points terrain et est donc virtuellement quatrième avant cette journée. Mais le CO n’a pas le droit à l’erreur, et, compte tenu de la formidable remontée des Franciliens, il sait que tout les points compteront pour que Pierre Antoine soit le théâtre d’un quart de finale.

Bordeaux Bègles-Bayonne (samedi à 18h30)

Bordeaux Bègles est en très bonne voie pour le maintien. Après avoir battu Agen à domicile, tenu tête au Stade Toulousain à Ernest Wallon et corrigé Mont-de-Marsan la semaine dernière, le club peut être un peu plus serein pour aborder la fin de saison. Toutefois, pas question de se relâcher pour cette avant-dernière réception.

A l’aller, Bayonne avait difficilement disposé de l’UBB. Même si, au final, le club girondin n’avait pas pris le bonus à Jean Dauger, il avait tout de même bousculé l’Aviron, lui imposant une partie des plus rugueuses. Les Basques auront certainement à cœur de rendre la monnaie de leur pièce aux Bordelais, et ce sera certainement l’une des dernières ambitions de leur saison.

Racing Métro-Stade Toulousain (samedi à 20h40)

Impressionnant. C’est le mot qui vient tout de suite à l’esprit lorsqu’on doit qualifier le parcours qu'effectue le Racing en ce moment. Auteur d’une série de neuf victoires consécutives, le club est remonté à la cinquième place du tableau et pourrait même chiper la troisième place au Stade Toulousain. Samedi, l’occasion idéale pour y parvenir se présentera au Stade de France.

C’est le parcours du combattant qui attend le Stade Toulousain en cette fin d'exercice. Trois déplacements consécutifs s’ouvrent devant lui : tout d’abord le Racing, puis Montpellier et enfin Clermont. Tout cela, sans compter le quart de finale de Challenge Européen à Perpignan. Malgré tout, pour garder leur place de barragistes à domicile, les Rouge et Noir devront tenir et ne peuvent revenir bredouilles de ces trois sorties.  
 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15