• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 01 novembre

LOU / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Top 14 : les chiffres clés de la 23ème journée

Mardi 21 avril 2009
Top 14 : les chiffres clés de la 23ème journée


0.  C'est malheureusement le nombre de points ramenés par le Stade Toulousain lors de la dernière journée de championnat. Battus en effet 6 à 14 au Vélodrome par Toulon, les Rouge et Noir sont en effet passés à côté du bonus défensif. Le phénomène n'est pas si courant et ne s'est produit que pour la troisième fois de la saison : auparavant, le Stade était également revenu bredouille de Clermont (6-16) et Perpignan (8-32).
La saison passée, pareille mésaventure était aussi arrivée au club à trois reprises : sur les terrains de Paris et Perpignan, et à domicile devant l'ASM.


0 (bis). Toutes compétitions confondues, cela fait maintenant deux rencontres que les Toulousains n'ont pas marqué d'essais. Cela avait été le cas à Cardiff, en quart de finale européen, et cela s'est répété lors de la dernière journée de Top 14. C'est la première fois de la saison que les hommes de Novès ne parviennent pas à passer la ligne d'essai en 160 minutes.
Mais la saison passée, les Stadistes avaient également connu une disette offensive temporaire, puisqu'ils étaient restés muets lors de leur déplacement à Paris (0-29), puis quand Biarritz avait été battu au Stadium (12-6). Sans présager de ce qui arrivera samedi contre Bourgoin, les Toulousains avaient nettement redressé la barre il y a un an, en passant quatre essais à Cardiff après cette petite traversée du désert.

100. C'est, en pourcentage, les points toulousains passés samedi par Jean-Baptiste Elissalde. En championnat, c'est la deuxième fois seulement de la saison qu'un seul joueur inscrit l'intégralité des points du Stade. Auparavant, David Skrela avait réussi cette performance lors de la défaite enregistrée à Clermont pour le compte de la 4ème journée (6-16). A noter qu'en Coupe d'Europe, Skrela (à l'aller face à Bath en passant 18 points) comme Elissalde (au retour contre l'équipe anglaise pour un match nul 3-3) avaient été les seuls artificiers de leur formation.

2. C'est le nombre d'essais marqués cette saison par le Stade devant Toulon, entre le match aller à Ernest Wallon et le retour au Vélodrome. Seules deux équipes se sont montrées jusqu'ici autant imperméables face aux Toulousains : il s'agit de Clermont et Paris, deux équipes de haut de tableau, ce qui renforce un peu plus la performance réussie par le RCT.
Dans l'autre sens, c'est Brive qui a le plus souffert défensivement devant le Stade, en encaissant sept essais (deux à Toulouse et cinq à Amédée Domenech) en deux rencontres.

74. C'est le nombre de plaquages réalisés par les Toulousains tout au long de la rencontre face à Toulon. Un score exceptionnellement bas, un record cette saison, et qui s'explique par le taux de possession largement en faveur des Rouge et Noir (autour de 60%). Le meilleur plaqueur de la partie côté stadiste a été Pato Albacete, avec huit plaquages à son actif (là aussi, il s'agit d'un score relativement faible par rapport aux performances habituelles du deuxième ligne). Il devance Thierry Dusautoir, Fred Michalak, Byron Kelleher et Manu Ahotaeiloa (7 plaquages chacun).

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15