• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 16 août

STADE TOULOUSAIN / US OYONNAX

Ernest Wallon à 18h30

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Top 14 : les chiffres clés de la dernière journée

Mardi 17 juin 2008
Top 14 : les chiffres clés de la dernière journée


91Le Stade Toulousain termine la phase régulière avec un total de 91 points, ce qui constitue son meilleur chiffre depuis la création du Top 14. Les scores de 2006-2007 (86) et 2005-2006 (88) sont en effet battus, alors que Clermont, qui a terminé en tête de la phase régulière, a battu le record absolu avec 96 points.
Les Stadistes, pour atteindre ces 91 points, ont notamment bénéficié des points bonus qu'ils ont su gagner tout au long de la saison. Avec 15 points, ils se classent deuxièmes de ce classement particulier, derrière l'ASM (16). La moisson à domicile a particulièrement été fructueuse, puisque seules trois rencontres n'ont pas été accompagnées du bonus :
Stade-Biarritz, Stade-Clermont et Stade-Bayonne.

71,42C'est le pourcentage global de victoires à domicile enregistrées tout au long de la saison. Un chiffre légèrement en deçà des années précédentes, puisqu'il se montait à 74,17 % en 2006-2007 et 75,27% en 2005-2006.
Une seule équipe est restée invaincue sur ses terres depuis le début de championnat : il s'agit de Perpignan, qui totalise 52 points à Aimé Giral. Les Catalans ont néanmoins concédé deux nuls dans leur antre, et sont devancés par le Stade Toulousain (58 pts) Clermont (57 pts).
Pour les Rouge et Noir, la moisson à domicile, malgré le revers concédé face à l'ASM, reste exceptionnelle. Il s'agit même d'un record depuis la mise en place du Top 14, puisque les Toulousains avaient respectivement amassé 51 et 54 points en 2006-2007 et 2005-2006.


26,34. Evidemment, la proportion de matchs gagnés à l'extérieur a augmenté dans le même temps et se situe à 24,34% cette saison, soit un peu plus d'un match sur quatre. Le pourcentage était de 21,97 en 2006-2007 et 24,17 en 2005-2006.
Avec huit victoires loin de ses bases, soit un record depuis l'introduction du Top 14, Clermont termine assez nettement en tête du classement des équipes à l'extérieur.
Les Toulousains terminent quant à eux avec un bilan légèrement positif de sept victoires pour six défaites et un total de 33 points. Un score inférieur à ceux des deux saisons passées (35 et 34 points). A noter que les Rouge et Noir ont réussi à empocher cinq points de bonus lors de leurs déplacements, dont un seul offensif : c'était à Auch, lors de la septième journée, pour une victoire 34 à 3 (quatre essais marqués - aucun encaissé).


82. L'attaque toulousaine a fait parler la poudre tout au long des 26 rencontres qui ont jalonné ce championnat de France. A 82 reprises, en effet, les Toulousains sont allés aplatir dans les en-buts adverses, ce qui constitue une hausse significative par rapport à 2006-2007 (+ 21) et 2005-2006 (+8).
C'est face à Auch, lors de la 11ème journée, que les joueurs ont été les plus prolifiques, avec onze essais marqués. En revanche, l'attaque rouge et noire est restée muette (du point de vue des essais) à cinq reprises : à Dax, à Paris, à domicile contre Biarritz, à Perpignan et à Brive.

40. Si l'attaque toulousaine a battu ses propres records par rapport aux deux saisons précédentes, la défense n'en a pas fait de même... Ou plutôt si, mais dans le mauvais sens ! Avec 40 essais concédés, les Stadistes ne sont en effet "que" sixièmes de ce classement, loin derrière Biarritz (27).
Si la hausse par rapport à 2006-2007 (+8) et 2005-2006 (+12) est importante, il convient de la relativiser : il y a fort à parier, en effet, que l'équipe "Une" du Stade n'aurait pas encaissé 8 essais à Perpignan. A l'exception de ce match forcément particulier, c'est précisément le week-end dernier, à domicile contre Bayonne, que la défense toulousaine s'est montrée la plus friable, avec quatre essais encaissés.


12. Maxime Médard a terminé la phase régulière avec un total de 12 essais à son compteur personnel. Un chiffre évidemment très satisfaisant, puisqu'avant ce Top 14 version 2007-2008, son total toutes saisons confondues était de six essais. Nalaga, le Clermontois, a néanmoins mis à profit la tonitruante victoire de son club face à Dax (95-7) pour inscrire un triplé et ainsi prendre une avance sans doute décisive au classement des marqueurs (16 essais).
Maxime, avec ses douze essais, a déjà fait mieux que Cédric Heymans  (10 réalisations en 2006-2007) et Vincent Clerc (11 en 2005-2006). Il a égalisé le total du même Vincent Clerc en 2004-2005, mais celui-ci avait été réalisé alors que le championnat s'appelait Top 16 et comportait donc quatre matchs supplémentaires.

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15