• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 01 novembre

LOU / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Top 14 : les chiffres clés de la douzième journée

Mardi 2 décembre 2008
Top 14 : les chiffres clés de la douzième journée


3. C'est le nombre d'essais marqués par Virgile Lacombe depuis ses débuts professionnels. Vendredi face à Bayonne, le joueur formé au club a aplati dans l'en-but adverse à la 78ème minute. Il est décidément l'homme des fins de match, puisque ses deux premières réalisations, contre Castres (saison 2006-2007) et Montauban (5ème journée de ce Top 14), avaient toutes deux eu lieu à la... 76ème minute !
Seule différence, les essais inscrits par Virgile contre Castres et Montauban avaient à chaque fois permis au club d'empocher le bonus offensif. Cela n'a pas été le cas contre l'Aviron, celui-ci ayant marqué un essai, contre trois aux Toulousains.

15. Frédéric Michalak a inscrit cinq pénalités face à Bayonne, soit un total de 15 points. En raison notamment de la concurrence à cet exercice par le passé (Elissalde, Dubois et Courrent), il faut remonter à la saison 2004-2005 pour trouver trace en championnat d'un total aussi élevé. Lors de la 20ème journée, les Rouge et Noir avaient à Ernest Wallon nettement battu Montpellier 64 à 26 et Michalak, auteur de 8 transformations et une pénalité, avait marqué à lui seul 19 points.

3. C'est le troisième match consécutif où Byron Kelleher inscrit un essai : après Toulon et Bourgoin, le Néo-zélandais a récidivé à la 62ème minute devant Bayonne. Voilà qui place le demi de mêlée seul en tête des marqueurs d'essais du club, avec cinq réalisations depuis le début de la saison (il est suivi par Heymans, qui en compte quatre). Kelleher a également fait parler son efficacité en Coupe d'Europe, puisqu'il a aussi marqué à Glasgow lors de la deuxième journée.

2. C'est le nombre de défaites concédées par le Stade Toulousain depuis le début de la saison en Top 14 et depuis vendredi, il est le seul club à compter aussi peu de revers, puisqu'il partageait auparavant la première place avec Bayonne. En cas de victoire dans trois semaines sur Mont de Marsan, les Stadistes compteraient le même nombre de défaites que la saison dernière à mi-championnat.
Mais quoi qu'il advienne, ils ne pourront atteindre le total de 53 points qui était le leur en 2007-2008 au soir de la 13ème journée. La raison en incombe aux points bonus : les hommes de Novès en ont amassé 3 cette saison, contre 9 il y a un an au même stade de la compétition.

20. Une nouvelle fois, Jean Bouilhou, auteur d'un très bon match par ailleurs, s'est démené en défense : avec 20 plaquages à son actif, le flanker s'est révélé le meilleur plaqueur toulousain, devant Romain Millo-Chluski (15) et Yannick Nyanga.
Thierry Dusautoir, qui dispute habituellement la palme du défenseur le plus féroce à son coéquipier, n'était pas titulaire vendredi, ce qui ne lui a pas permis de le concurrencer pleinement. Néanmoins, "Titi", auteur de sept plaquages durant les quatorze minutes passées sur le terrain, aurait certainement eu son mot à dire.


 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15