• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 25 octobre

BATH RUGBY / STADE TOULOUSAIN

à 16h15

Top 14 : les chiffres clés de la huitième journée

Mardi 29 septembre 2009
Top 14 : les chiffres clés de la huitième journée


13. C'est le nombre de saisons qui se sont écoulées depuis le dernier match nul à domicile concédé par le Stade Toulousain. Il faut en effet remonter à l'exercice 1995-96 pour trouver trace d'un partage des points dans la ville rose. Cette année-là, c'est Narbonne qui était venu tenir en échec les Rouge et Noir, 12-12.
A noter qu'à l'extérieur, les matchs nuls sont en revanche plus courants pour les Toulousains : il y en a eu quatre dans le même laps de temps, dont deux pour la seule saison 2006-2007 : à Montpellier (9-9) et Albi (13-13). Jusqu'à ce week-end, ce match nul obtenu dans le Tarn restait le dernier en date du club.
En Coupe d'Europe, dans toute son histoire, le Stade Toulousain et l'équipe qu'il recevait sont repartis une seule fois dos à dos : c'était en 2000-2001, lors de la venue de l'Ulster (35-35).

109. C'est le nombre de points encaissés par le  Stade Toulousain depuis le début de la saison, soit une très bonne moyenne de 13,6 par match. Voilà qui place les Toulousains au deuxième rang du classement des défenses, juste derrière le leader perpignanais, qui n'a encaissé que 103 points dans le même temps.
Du point de vue des essais, malgré une imperméabilité qui se poursuit depuis maintenant deux matchs, les Rouge et Noir se classent troisièmes avec six essais encaissés, derrière l'USAP (4) et Biarritz (5).

25. Toulousains et Parisiens sont au coude à coude dans l'historique de leurs confrontations. En championnat, le choc de la dernière journée était en effet le 25ème entre les deux clubs. Le bilan est jusqu'ici on ne peut plus équilibré : chaque équipe compte en effet douze victoires, pour un match nul.
Le goal-average est cependant en faveur des joueurs de la capitale : alors que les Toulousains ont inscrit 471 points sur ces 25 rencontres, les Parisiens en ont marqué 506.

4. Avec trois cartons jaunes reçus en huit rencontres, le Stade Toulousain est, avec Toulon, l'équipe du championnat la moins sanctionnée à ce niveau-là. Et pourtant, l'équipe ne traverse pas une période particulièrement calme à ce niveau-là, puisqu'elle a écopé de ces quatre expulsions temporaires lors des cinq dernières journées (seule la venue d'Albi à Ernest Wallon a fait exception à la règle) !
On ne pourra pas s'empêcher de penser, cependant, que les deux derniers cartons jaunes infligés aux Toulousains (Nyanga à Clermont et surtout Poux face à Paris) étaient particulièrement sévères.

6. C'est le nombre de drops encaissés par le Stade Toulousain lors de ses deux derniers matchs ! Aux neuf points inscrits de la sorte par Wilkinson lors du déplacement à Toulon sont venus s'ajouter ceux de Lionel Beauxis pour le compte de la huitième journée. A noter que le Parisien a fait encore mieux que l'international anglais, puisqu'il a connu un taux de pourcentage maximum, samedi dernier, alors que "Wilko" en était resté à 3/5.
Depuis le début de la saison, les hommes de Novès ont encaissé sept drops au total. Dans toute la saison passée, leurs adversaires n'en avaient marqué que six.

4. Ils sont quatre à avoir pris part à tous les matchs du club depuis le début de la saison. Jean-Baptiste Elissalde, Jean-Baptiste Poux, Daan Human et Patricio Albacete ont ainsi figuré sur chacune des huit feuilles de match de l'exercice en cours. C'est le deuxième ligne argentin qui possède par ailleurs le temps de jeu le plus élevé de l'effectif, avec 549 minutes.
Au contraire, ils ne sont que deux à ne pas avoir disputé la moindre minute de jeu cette saison. Il s'agit évidemment des deux blessés de longue date que sont Maleli Kunavore et David Skrela.

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15