• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 30 août

LA ROCHELLE / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Top 14 : les enjeux de la neuvième journée

Jeudi 7 février 2008
Top 14 : les enjeux de la neuvième journée

 

Stade français-Brive (Vendredi à 20h30)

En quatre journées, Brive est remonté à la huitième place du classement, grâce à trois victoires et une défaite bonifiée à Perpignan. Le CAB est en phase ascendante, et en aura besoin avant d'aller défier les Parisiens à Jean Bouin. Ces derniers sont jusqu'ici la deuxième meilleure équipe du Top 14 à domicile, avec dix-sept points amassés en quatre matchs. Les champions de France sont de plus invaincus sur leurs terres depuis la saison 2004-2005 et une défaite devant Agen. La saison passée, les hommes de Galthié avaient pourtant souffert contre les Corréziens , en s'imposant 18 à 13.


Auch-Albi  (Samedi à 15 heures)

Désormais décroché au classement, Auch joue déjà une partie importante pour le maintien en recevant Albi, premier non reléguable et qui le précède de 7 points au classement. Le promu, depuis sa seule victoire de la saison, acquise précisément à domicile (devant Montauban), reste sur quatre revers consécutifs.
Albi, après un bon début de saison, a dégringolé au classement avec une seule victoire lors de ses six dernières sorties. A noter qu'il faut remonter à la saison 1980-81 pour trouver trace d'un affrontement entre les deux clubs : cette saison-là, sur ses terres, le FC Auch s'était imposé 24-6 face aux Tarnais.


Biarritz-Dax (Samedi à 15 heures)

Si Biarritza connu le week-end dernier à Clermont sa deuxième défaite seulement de la saison, l'étroitesse du score (9-12) a confirmé la bonne passe actuelle du BO. Toujours dans le quatuor de tête, les pensionnaires d'Aguilera restent à domicile sur deux succès consécutifs, face à Montauban et Perpignan.
Dax, quant à lui, a arraché un précieux succès à domicile la semaine dernière face à Bourgoin (15-14) et n'est pas décroché au classement,, avec un seul point de retard sur le premier non reléguable. Les Landais montrent néanmoins à l'extérieur un visage peu convaincant, et ils restent sur quatre défaites de rang loin de leur base.  Il faut d'ailleurs remonter à la saison 1979-80 pour voir Dax s'imposer à Biarritz.

Bourgoin-Montpellier (Samedi à 15 heures)

Avec une seule victoire lors des six dernières journées, Bourgoin a dégringolé au classement : sur le podium à l'issue de la troisième journée, le CSBJ est désormais 10ème, à quatre points seulement de la zone de relégation. En quatre rencontres à domicile, les Isérois ont déjà chuté à deux reprises, et il ne faut sans doute pas aller chercher plus loin les causes de leurs difficultés actuelles, eux qui étaient auparavant imprenables, ou presque, à Pierre Rajon.
Montpellier effectue cette semaine son deuxième déplacement de rang, après avoir concédé une nette défaite à Toulouse (13-35). Vainqueur à Brive lors de la troisième journée, le MHRC s'est depuis incliné à deux reprises à l'extérieur. A noter que les Héraultais, en cinq tentatives, ne se sont jamais imposés à Bourgoin (la saison passée, ils s'étaient inclinés 25-13 en Isère).

Castres-Bayonne  (Samedi à 17h30)

En s'inclinant à Brive lors de la dernière journée, le CO n'a pu faire fructifier sa belle victoire obtenue une semaine plus tôt contre Clermont. Les Tarnais restent du coup en position délicate au classement, avec un seul point d'avance sur le treizième, Albi. La saison dernière, Castres s'était très facilement imposé devant Bayonne (39-15) et ce dernier ne s'est plus imposé à Pierre Antoine depuis la saison 1981-82 : depuis, les Basques s'y sont incliné à cinq reprises.
Depuis la cinquième journée, l'Aviron alterne victoires à domicile et défaites à l'extérieur. Ces résultats branchés sur courant alternatif permettent à Bayonne de rester au contact des places européennes, mais un résultat positif à l'extérieur permettrait d'asseoir un peu plus confortablement cette position.

Perpignan-Clermont
(Samedi à 15 heures)

Handicapé par le calendrier en début de saison, Perpignan joue ce week-end son deuxième match consécutif à domicile et compte certainement dessus, malgré la valeur de l'adversaire, pour prendre définitivement son envol dans le Top 14. A domicile, après un étonnant match nul concédé contre Bourgoin (3ème journée), les Sang et Or ont remporté deux succès de rang, dont celui du week-end dernier face à Montauban (23-3).
Si Clermont reste un solide deuxième du classement, il reste sur une défaite à Castres lors de son dernier match à l'extérieur, qu'il a enchaîné par une très difficile victoire sur Biarritz.  La saison passée, l'ASM avait frappé un très gros coup en s'imposant à Aimé Giral (25-12). Les Jaunards présentent d'ailleurs des statistiques récentes étonnantes  dans l'antre de l'USAP, puisqu'ils s'y étaient déjà imposés deux ans plus tôt  (21-6 lors de la saison 2004-2005). Personne, cela va sans dire, ne peut en dire autant.

Montauban-Stade Toulousain  (Samedi à 20h30)

Malgré la nette défaite concédée la semaine dernière à Perpignan, Montauban reste en position d'européen. Un rang que le club doit pour beaucoup à son impeccable parcours à domicile, où il compte quatre victoires en autant de matchs, pour un total de dix-sept points (seul le Stade Toulousain, justement, a fait mieux). Sur le papier, Montauban peut donc espérer renverser la tendance face à son adversaire du jour, contre lequel il reste sur cinq défaites consécutives à Sapiac. La dernière défaite rouge et noire en terre montalbanaise remonte en effet à la saison 1984-85 (12-16).

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15