• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 06 septembre

CA BRIVE / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Top 14: les chiffres clés de la première journée

Mercredi 27 août 2008
Top 14: les chiffres clés de la première journée


1. Cédric Heymans a inscrit peu avant le quart d'heure de jeu (à la quatorzième minute exactement) le premier essai toulousain de la saison. Il s'en est d'ailleurs fallu de peu pour que l'ailier ne soit le premier marqueur de ce Top 14 2008-2009 : il a en effet été seulement devancé par le Berjalien Yann David, qui a aplati dès la quatrième minute face à Biarritz.
Heymans succède ainsi à Vincent Clerc, qui avait été le premier marqueur toulousain en championnat lors des deux derniers exercices  : contre Paris la saison dernière et à Brive en 2006-2007.

1 (bis). C'est la première fois depuis quatre ans que le Stade Toulousain s'incline lors du match inaugural de la saison. Le club restait en effet sur trois succès consécutifs à Dax (15-10), Brive (24-9) et Bayonne (26-12). Avant Montpellier, la dernière défaite survenue lors de la première journée remontait à la saison 2004-2005, quand les Rouge et Noir avaient été battus au stade du Hameau par la Section Paloise (16-28).
Sur les dix dernières années, le bilan toulousain en première journée est désormais déficitaire, avec un total de quatre succès pour six revers.

5. C'est la cinquième fois consécutive que le Stade Toulousain écope d'un carton jaune lors de son entrée en scène dans le championnat de France. Byron Kelleher, expulsé temporairement par M. Matheu à la quarantième minute de la rencontre perdue à Montpellier, succède ainsi à Jean Bouilhou (à Dax en 2007-2008), Benoît Baby (à Brive en 2006-2007), Finau Maka, Yannick Bru et Omar Hasan (tous les trois sanctionnés à Bayonne en 2005-2006), et Florian Fritz (à Pau en 2004-2005)

2. Les deux finalistes du dernier Top 14 ont été battus lors de la première journée : le  Stade Toulousain à Montpellier (11-16) et Clermont à Toulon (16-22). Un phénomène assez peu fréquent, puisqu'il faut remonter à 2003 pour retrouver un fait similaire. En septembre de cette année-là, le Stade français, sacré quelques semaines plus tôt, avait en effet chuté à Castres (14-22). Son finaliste, le  Stade Toulousain, avait de son côté été (déjà) battu à Montpellier (31-50).

11.Sur les quinze joueurs toulousains alignés d'entrée à Montpellier, onze étaient déjà titulaires lors de la finale du dernier championnat remportée au stade de France contre Clermont. Manquaient à l'appel par rapport à la finale : Omar Hasan (retraite, remplacé par Perugini), Maxime Médard (convalescent, remplacé par Poitrenaud), Maleli Kunavore (reprise tardive, remplacé par Fritz) et Yves Donguy (blessé, remplacé par Ahotaeiloa).

0. Aucun joueur toulousain n'a porté pour la première fois le maillot de l'équipe première lors de la première journée du championnat. Un phénomène qui s'explique par la blessure de David Skrela et les arrivées programmées plus tardivement de Benoît Lecouls et Frédéric Michalak, mais qui tranche de ce qui avait été constaté les saisons précédentes. 
Ils étaient en effet trois en 2007 (Kelleher, Montès et Sowerby), deux en 2006 (Courrent et Albacete), deux en 2005 (MacCullen et Menkarska) et deux en 2004 (Fritz et Thomas) à avoir disputé leur premier match en rouge et noir dès le début du championnat.

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15