• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 01 novembre

LOU / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Top 14: les chiffres clés de la treizième journée

Mardi 11 mars 2008
Top 14: les chiffres clés de la treizième journée


3.  Les trois drops réussis par Jean-Baptiste Elissalde constituent un petit événement : c'est en effet la première fois qu'un joueur toulousain réussit un triplé de ce type depuis Yann Delaigue, lors d'une certaine finale de championnat de France remportée devant Montferrand en 2001.
Depuis le début de la saison, le Stade a inscrit neuf drops, et la performance de "JBE" lui permet de prendre la tête de ce classement particulier, avec quatre réalisations (il en avait inscrit un lors de la première journée, à Dax). Gaffie du Toit suit à une longueur.
En Coupe d'Europe, les Rouge et Noir ont réussi jusqu'ici trois drops : deux par Courrent et un par Elissalde.

22. La victoire ramenée du Pays Basque a permis aux Toulousains de porter à 22 points leur avance sur le cinquième, premier non qualifié pour les demi-finales du Top 14. C'est le plus grand écart depuis le début de la saison, alors que la phase aller est maintenant terminée.  Par rapport aux dernières saisons, le club est largement en avance sur  ses temps de passage : en  2004-2005, la marge était de trois points, puis  de sept en 2005-2006 et de  deux unités seulement la saison dernière.
A noter qu'à deux reprises, lors des trois dernières saison, l'équipe en tête à l'issue de la phase aller a été sacrée championne de France à la fin de la saison : le Stade français en 2006-2007 et  Biarritz en 2004-2005.

2. C'est le nombre de défaites subies par le Stade Toulousain à l'issue de la phase aller du championnat (à Clermont et Bourgoin). C'est le plus faible total enregistré par le club ces trois dernières saisons.  En 2004-2005, les Rouge et Noir avaient été battus à cinq reprises à ce stade de la compétition,  puis  trois fois en 2005-2006 et quatre la saison passée.
Depuis trois ans, seul le Stade français, précisément l'année dernière, comptait un nombre aussi peu élevé de défaites à l'issue des matchs aller.

3. En championnat, le Stade Toulousain a marqué en moyenne trois essais par match (exactement 3,07) depuis le coup d'envoi de la saison. C'est contre Brive  que les Rouge et Noir ont été les plus prolifiques, avec sept essais inscrits. On ne recense qu'une seule rencontre au cours de laquelle l'attaque toulousaine est restée muette : lors de la première journée, à Dax.

93.  Match après match, l'activité de Byron Kelleher au sein de l'équipe toulousaine ne se dément pas. Lors de sa dernière titularisation, lors de la victoire sur Brive, le demi de mêlée avait touché 88 ballons. Il a encore élevé ce total lors de la victoire à Bayonne, avec un total de 93 ! En défense, Byron a particulièrement été actif, puisqu'avec 14 plaquages, il a été le Toulousain le plus en vue dans ce domaine.

20. Sur un total de 40 essais marqués cette saison, 8 l'ont été par des avants toulousains, soit un total de 20 %. Contre Bayonne, c'est  William Servat qui a inscrit le seul essai de son équipe, ce qui sonne comme une récompense pour le formidable travail accompli par le pack tout au long des 80 minutes.
Il s'agit du huitième essai inscrit en championnat par le talonneur depuis le début de sa carrière et déjà le deuxième de sa saison, après celui marqué face à Castres. William a déjà égalé son plus fort total, qui datait des saisons 2002-2003 et 2003-2004.

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15