• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 16 août

STADE TOULOUSAIN / US OYONNAX

Ernest Wallon à 18h30

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Trois questions à Laurent Labit

Mardi 14 août 2012
Trois questions à Laurent Labit

Quel bilan faites-vous, jusqu'ici, de votre préparation ?

La première rencontre contre Carcassonne était un bon match. Les joueurs ont pu se lâcher et ont offert une bonne prestation. Puis, nous avons enchainé avec Glasgow, qui s'est révélé être un match compliqué. C’est du reste ce que nous souhaitions : nous ciblons ces matchs d’avant-saison contre les équipes britanniques, qui sont adeptes d’une grosse préparation physique, qui imposent des grosse séquences de jeu. Cela nous permet de travailler le physique et le rugby, que ce soit en termes de conservation de balle ou d’organisation défensive.

Nous essayons de donner du temps de jeu aux nouveaux pour qu’ils intègrent notre système de jeu, qu’ils trouvent de la cohésion avec leurs partenaires. Pour l’instant, nous sommes satisfaits, mais nous savons que le championnat sera bien différent.

Une fois de plus, la saison passée, Castres a devancé certains ténors du championnat en se hissant jusqu'en demi-finale ?

Oui, c’est une grande satisfaction. Mais on ne peut pas toujours aller sur le terrain du budget et des moyens. Dans les « grosses cylindrées » il n’y a pas que l’argent. Ce n’est pas parce qu’on a de l’argent que l’on a forcément de bons résultats et ce n’est pas parce qu’on en n’a pas que l’on va obligatoirement descendre.

Il faut arriver, avec les moyens que nous possédons, à optimiser les joueurs et le fonctionnement. Sur un match, nous devons être capables de battre n’importe qui.

Au niveau des lignes arrières, on note notamment deux arrivées : Brice Dulin et Marcel Garvey. Il s’agit de progresser dans l’efficacité et aussi, en ce qui concerne Dulin, de prépare l’après Teulet ?

Je voulais trouver deux joueurs à l’aile ou à l’arrière qui auraient des capacités de vitesse, de finition et de relance dans le troisième rideau. Avec l’évolution du rugby, le jeu au pied est omniprésent et il est indispensable de posséder cette dernière qualité.

Nous suivions Marcel Garvey depuis longtemps. C’est un vrai finisseur, rapide, capable de relancer et de remonter des ballons. Lors du premier match amical, il a d’ailleurs marqué 2 essais. Brice Dulin est, quant à lui, un grand espoir du rugby français avec qui nous étions déjà en contact la saison passée. Il souhaitait évoluer au poste d’arrière et , de notre côté, il est vrai qu’il faut préparer la suite de Romain Teulet.
Toutefois, ce dernier est toujours aussi performant dans le jeu et dans le tir au but. Cela fait deux ans que nous parlons de préparer sa succession. Nous verrons comment cela va évoluer cette saison.

Globalement, nous sommes très satisfaits du recrutement de Brice Dulin ou de Christophe Samson qui a été appelé en équipe de France cet été. Nous voulons participer à leur progression.
 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15