• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 25 octobre

BATH RUGBY / STADE TOULOUSAIN

à 16h15

Vincent Clerc : « Envie de tourner la page »

Mercredi 23 janvier 2013
Vincent Clerc : « Envie de tourner la page »

Comment va le groupe trois jours après cette défaite à Leicester ?

On récupère petit à petit. Nous avons vécu un match intense dans des conditions difficiles, on a donc privilégié la récupération pour les deux premiers jours avant de se centrer sur la préparation de ce match face à Biarritz.
 
Quelles traces ce match de Leicester a-t-il laissées ?
 
Il a plutôt laissé des traces positives. On fait le match qu’il faut pour gagner là-bas et on aurait même pu s’imposer nettement. On a manqué de ce petit coup de pouce du destin pour l’emporter mais le contenu était plutôt bon avec une grosse possession, une grosse domination. Quelque part, c’est un match positif malgré cette défaite.
 
On a réussi à se passer le ballon, à créer des brèches, à enchaîner les temps de jeu malgré la neige, le vent et le froid. Paradoxalement, c’est certainement l’un des meilleurs matchs de ces dernières semaines.
 
Seulement cinq jours séparent les deux rencontres. Comment se prépare-t-on dans ces conditions ?
 
Ce sont des semaines particulières, très axées sur la récupération. Mais on travaille depuis des mois, ce ne sont pas deux entraînements de plus qui vont changer la donne du match. 
 
En revanche, c’est bien de rejouer vite pour ne pas cogiter. Tout le monde a faim et a envie de tourner la page, c’est bien qu’un match de ce niveau-là se présente immédiatement.
 
C’est le dernier match avant une période de doublons, l’abordez-vous différemment ?
 
Souvent, ce sont des bons matchs car tout le monde a envie de partir avec le sentiment d’avoir laissé le club dans de bonnes conditions. Il y a généralement un gros investissement sur ces semaines-là. C’est le dernier match à livrer avant de passer à autre chose, il y a eu cette élimination de H Cup,  tout le monde a donc envie de faire un gros match.
 
Tu t’es renseigné sur la météo pour vendredi ?
 
Oui (rires). Cela fait longtemps qu’on n’a pas eu un temps agréable pour jouer. Malgré tout, on s’aperçoit que dans des conditions telles que celles de dimanche, on arrive à se faire des passes même si c’est plus lent. 
 
La pluie ne doit pas servir d’excuse, on peut quand même être ambitieux dans de mauvaises conditions, mais il est certain que c’est plus agréable de jouer avec un terrain sec.
 
Les affiches Toulouse-Biarritz sont des grands classiques. A la vue du classement, penses-tu qu’elles ont perdu de leur superbe ?
 
Biarritz est un peu plus loin dans le classement, mais cette équipe possède de grands joueurs, elle reste ambitieuse et a envie de relever la tête. Cela passera par des matchs comme celui de ce week-end. Ces rencontres ont toujours été très difficiles, il n’y a jamais eu de score fleuves, et l’année dernière, nous avions gagné à la dernière minute. Il n’y a plus de petits matchs, toutes les rencontres du Top 14 sont assez âpres.
 
Le match aller contre Biarritz est un peu similaire à celui que vous avez joué contre Leicester avec une domination en première mi-temps, une faillite des buteurs et la défaite au bout…
 
En effet, on se rend compte que dans le rugby de haut niveau, il faut être réaliste pour gagner des matchs. On doit marquer dans nos temps forts et dominer ne suffit pas. C’est vrai qu’à Biarritz, on n’avait pas su concrétiser nos actions, il faut corriger cela car si ce n’est pas le cas, nous n’arriverons pas à gagner.
 
Vous êtes reversés en Challenge Européen, allez-vous jouer cette compétition à fond ?
 
Dans la déception, nous n’avons pas abordé le sujet, mais cela m’étonnerait qu’on la laisse de côté. Mais les quarts de finales sont encore loin, beaucoup de choses se passeront entre-temps.
 
On voit qu’il y aura quand même le Leinster, les Wasps… C’est aussi une grosse compétition. De plus, en cas de victoire, la demi-finale se jouera à Toulouse et cela pourrait être important pour nous et pour notre public. Mais c’est vrai que ce n’est pas devenu un objectif prioritaire d’un seul coup. 
 
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15