• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 01 novembre

LOU / STADE TOULOUSAIN

à 14h45

Vincent Clerc : « Un seul devoir pour ce match : gagner »

Lundi 28 avril 2014
Vincent Clerc : « Un seul devoir pour ce match : gagner  »

C'est un match décisif qui attend le Stade Toulousain, peut-être encore plus que les autres week-ends ?

C'est le dernier match de la saison, et nous avons encore notre destin entre nos mains.

Nous pouvons encore parvenir à cette qualification si précieuse. Et dans ce but, nous savons très bien ce que nous avons à faire. Il n'y a donc pas de pression particulière. C'est une semaine comme les autres, qui suit un stage où nous avons bien travaillé. 

Nous avons donc un seul devoir pour ce match à domicile : gagner. Nous devrons aussi regarder ce qu'il se passe un peu à droite à gauche, pour nos différents adversaires et concurrents. La pression est là, bien sûr, mais c'est ainsi depuis plusieurs semaines maintenant.

 

Tu évoques un devoir de victoire. Est-ce que les joueurs se sentent investis d'une responsabilité vis-à-vis de leur club ?

Bien sûr ! La responsabilité existe tout d'abord envers notre groupe. Nous travaillons toute l'année très dur pour accéder aux phases finales, donc nous avons envie d'obtenir cette récompense, pour nous-mêmes d'abord et aussi pour les gens qui nous supportent match après match, qui travaillent avec nous. 

Beaucoup de personnes s'attachent à faire vivre le club, sont dans la boucle. Nous voulons donc emmener tout le monde plus loin, plus loin que cette phase régulière en tout cas. 

Le devoir est donc là : il nous faut rendre une copie propre ce week-end pour nous qualifier et aller vers les barrages. 

 

Ce match n'est pas tout à fait comme les autres. Peut-on parler de huitième de finale ?

Quelque part oui, mais ce n'est pas le premier que nous vivons. Sur cette saison, nous avons connu beaucoup de matchs couperets, notamment lors de nos derniers déplacements en février ou mars. 

Tous les points sont importants depuis un bon bout de temps maintenant. Nous avons dû conserver notre concentration sur toute cette période, engranger le maximum de points sur tous ces rendez-vous. Aujourd'hui, le problème est le même : nous allons devoir rester très concentrés pour faire la meilleure prestations possible face à Grenoble

 

La pression sera également du côté de Grenoble, qui n'a pas encore tout à fait assuré son maintien ?

Même si les Grenoblois n'avaient rien à jouer, l'enjeu serait le même pour eux. C'est le dernier match de la saison, et je pense tout de même qu'ils obtiendront le maintien. C'est une équipe qui serait venue avec des intentions, peu importe le contexte !

Le FCG est une équipe très compétitrice, et qui a réalisé une très belle saison malgré les quelques déconvenues et un passage à vide pendant quelques semaines. Je pense que ce club voudra montrer un meilleur visage que sur ses derniers matchs. 

Ce sera, enfin, la dernière de leur entraîneur Franck Corrihons. Les joueurs auront donc aussi à coeur de faire un beau match pour lui. 

 

Quel souvenir garder du match aller, qui reste un assez mauvais souvenir pour le Stade ?

Je n'y avais pas joué, mais nous avions fait 40 voire 50 premières minutes de qualité. Ensuite, nous n'avions pas su scorer ou tuer le match et au final, les Grenoblois avait réussi à remonter et à nous devancer. 

Le FCG avait fait une grosse prestation ce week-end, comme face à de nombreuses équipes. Je pense que nous devons nous attendre à un match au moins aussi dur ici, chez nous. 

 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15