• Peugeot
  • Peugeot
  • Peugeot
Samedi 16 août

STADE TOULOUSAIN / US OYONNAX

Ernest Wallon à 18h30

Les nouveaux maillots BLK du Stade Toulousain

Yannick Nyanga : « Chaque match a son histoire »

Mardi 1 avril 2014
Yannick Nyanga : « Chaque match a son histoire »
C’est un match très important, peut-être même le sommet de votre saison, qui va se jouer samedi…
 
Evidemment. Cela peut être tout simplement le dernier match de la compétition. Nous allons le préparer comme s’il n’allait pas y en avoir d’autres après. Pour le moment, nous ne regardons pas ce qu’il y a derrière. Un quart de finale, nous savons que c’est précieux. D'autant plus que nous avons regardé ceux de l’an passé devant notre télé.

Ce sera très compliqué car le Munster est une équipe très difficile à manœuvrer, et ce encore plus quand elle joue à Thomond Park. Cela rendra le plaisir au bout encore plus beau si nous gagnons, et c’est tout ce que j’espère. Nous avons déjà réussi à battre les Saracens chez eux au début de la saison européenne. C'est ce qui me fait dire que nous en sommes capables. 
 
Qu’est-ce qui explique les exploits que le Stade Toulousain a déjà réussis à l’extérieur en Coupe d’Europe ?
 
Nous nous entraînons vraiment dur. Quand on joue au Stade Toulousain, on est conscient des joueurs qui ont amené le club à son meilleur niveau et on a qu’une envie, c’est de faire de même, de faire partie ces joueurs-là. 
Aujourd’hui, nous avons l’opportunité d’écrire une nouvelle partie de l’histoire du club. Et nous allons essayer d’être dignes du maillot. 
 
Contrairement aux saisons précédentes, vous n’êtes pas encore qualifiés en Top 14. Est-ce qu’il n’est compliqué d’être sur les deux fronts en même temps et de subir une double pression ? 
 
Jouer un match de ce niveau n’est pas difficile. On dit que le Stade Toulousain est un club d’expérience. Et bien l’expérience justement, c’est de ne rien calculer : chaque match a son histoire, chaque rencontre compte. Nous allons donc faire en sorte que ce quart de finale compte dans le bon sens. 
 
Nous sommes blindés cette saison. On compare beaucoup nos résultats par rapport aux précédentes saisons, sans vraiment voir que le rugby est en train d’évoluer de manière phénoménale. Nous faisons notre bonhomme de chemin aujourd’hui. Et tout ce qui compte, ce sont les 80 minutes que nous jouons le week-end. Aujourd’hui, nous nous concentrons tranquillement pour samedi. 
 
Thomond Park est une véritable arène où le Munster est poussé plus que jamais par ses supporters. Est-ce qu’il y a de l’impatience de connaître cette atmosphère unique ?  
 
Je pense que cette ambiance rend les choses encore plus belles. Et si nous arrivons à l’emporter, la victoire sera d’autant plus grande. Je compare un peu cela au match de Wembley contre les Saracens. Il n’y avait pas de titre à gagner au bout des 80 minutes, mais après le coup de sifflet final, j’ai rarement autant vu autant de joie dans les vestiaires et sur le chemin du retour.
 
C’est quelque chose que nous avons envie de revivre. Et même si ça sera encore plus difficile face au Munster, nous sommes capables d’aller chercher le succès à Limerick. 
 
Vous êtes sur une très bonne dynamique depuis quelques matchs, avec de très bonnes prestations et beaucoup d’envie. Comment expliques-tu ce phénomène ?
 
Comme je l’ai déjà dit, le championnat évolue. On ne peut plus gagner les matchs avec une bonne touche, une bonne mêlée ou une bonne défense. Les équipes sont tellement bien organisées et denses en face qu’il faut arriver à les déstabiliser, et pour cela, il faut produire. C’est ce que nous nous attachons à faire. Nous ne rentrons pas sur le terrain en voulant faire du spectacle. Nous pensons juste que c’est notre meilleure manière de jouer et notre meilleure manière de gagner. 
 
Nous avons l’ambition de le faire, et espérons que cela paiera à un moment ou à un autre. Nous n’avons pas de certitudes, mais nous avons quelques convictions. Et en continuant ainsi, avec le groupe au complet, nous serons capables de rivaliser. 
 
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15