• ERCC
  • Peugeot
  • Orange
  • LNR
Samedi 25 octobre

BATH RUGBY / STADE TOULOUSAIN

à 16h15

Yannick Nyanga : « On ne tombera pas dans la facilité »

Mardi 5 février 2008
Yannick Nyanga : « On ne tombera pas dans la facilité »

 

Yannick, le point de bonus gagné face à Montpellier doit faire chaud au coeur ?
Oui, on peut même dire que l'on a "regagné" ce point de bonus, dans la mesure où on l'avait avant de le laisser échapper à la 75ème minute. On a su avoir la force de caractère pour aller le reconquérir, et c'est certainement le point positif de la journée : on savait que la période internationale serait très difficile pour nous, et empocher cinq points dans ces conditions est satisfaisant.
Rien n'est fait cependant, car il reste encore quatre matchs à disputer sans nos joueurs retenus pour le Tournoi. On a su constituer un capital points intéressant en tête du classement et nous avons maintenant un capital confiance intéressant. A nous de le conserver, mais c'est déjà une bonne chose de faite.

Quels sont les points qui n'ont pas été satisfaisants ?
Il y a eu des périodes de flottement à certains moments de la rencontre où Montpellier, très clairement, a su prendre le dessus. Il y a également le carton jaune que nous récoltons en deuxième période. Ces petites choses sont un avertissement sans frais pour la suite, et notamment pour Montauban, qui sera certainement un match d'un ton au-dessus par rapport à celui-ci : cette équipe est bien ancrée dans le haut du tableau et évoluera à domicile. A nous de nous remettre très vite au travail pour bien aborder ce déplacement.

Comment expliquer ces moments délicats ?
A plusieurs facteurs. On a commis des erreurs, l'équipe avait tout de même subi pas mal de changements et en face, il y a une équipe de Montpellier qui joue bien le coup. On n'a pas non plus toujours su concrétiser nos temps forts quand ils étaient réduits à quatorze, et cela nous a peut-être fait douter. Mais bon, le bilan est positif : on marque cinq points, eux aucun alors qu'ils étaient certainement venus avec des intentions.

Le Stade, avec ses points d'avance en tête, a-t-il le temps de voir venir ?
Vous savez, tout peut aller très vite. On en sait quelque chose pour l'avoir vécu l'année dernière, notamment en Coupe d'Europe, où on a fait de très bons matchs sans pour autant nous qualifier pour les quarts de finale. Je me souviens de la rencontre à domicile face à Llanelli où nous menons largement à la mi-temps avant de nous faire rejoindre et dépasser en deuxième période alors que la qualification nous tendait les bras.
On a la "chance" d'avoir vécu des moments délicats la saison dernière, à nous de nous en servir pour ne pas réitérer les mêmes erreurs. On ne tombera pas dans la facilité. La confiance est quelque chose de fragile, à nous de tout mettre en oeuvre pour la conserver.
 
La boutique en ligne
Le Cop'
Vivez Stade ! 0 892 69 31 15