Interview

Yacouba Camara : « Trouver les solutions et rebondir »

Interview

Il n'est jamais agréable de perdre plusieurs matchs de suite. Comment le groupe traverse-t-il cette mauvaise passe ?

C'est compliqué, nous avons enchainé plusieurs matchs à l'extérieur, avec des défaites, ce qui donne un classement qui ne nous est pas favorable. Ces déplacements nous ont fait un peu mal puisque nous avons vu l'année dernière combien il était difficile de gagner à l'extérieur.


Mais l'équipe se montre solidaire, nous parlons entre nous pour trouver les solutions et rebondir. On se resserre et on avance.

Les deux matchs à venir contre le Stade Français et Toulon sont à domicile. Deux occasions pour vous de changer la donne ?

On sait que chaque match est primordial, nous sommes avant dernier du classement. Ces matchs à la maison peuvent nous rapporter gros. Il ne faut pas laisser passer ces opportunités d'engranger des points.

La première ligne est lourdement touchée par les blessures, de jeunes joueurs sont mobilisés au renfort de l'équipe. Est-ce que dans ce contexte, la préparation pour la rencontre de samedi a été différente ?

Nous avons travaillé avec beaucoup de rigueur, dans la lignée de ce que nous avons montré à Bayonne où nous faisons un bon match, malgré les cartons qui font basculer le match. Nous nous sommes préparés au mieux pour le Stade Français.

Le nombre de blessés complique la donne, notamment dans le pack mais nous allons malgré tout faire au mieux, avec nos ressources. Il faudra se montrer unis.

On imagine que les joueurs d'expérience ont d'autant plus d'importance dans le groupe en ce moment.

Ils ont toujours été là pour nous guider, c'est une habitude. Mais en ce moment ils ont d'autant plus de pression du fait de leur rôle de cadres. Tout le monde compte sur eux et nous, les joueurs, les suivons comme toujours.

Beaucoup de choses se disent sur le Stade Toulousain dernièrement. Cette médiatisation a-t-elle un impact sur le groupe ?

On essaye de passer à travers et de rester solidaires pour avancer. Il ne faut pas se bloquer sur les choses que l'on peut lire et entendre. Au sein du groupe, nous ne discutons pas de ce qui se dit sur le club. Nous sommes dans la bulle de la compétition, tout ce qui est en dehors ne doit pas nous toucher.

Pour ce qui est des réactions des supporters, nous les comprenons. Nous savons que nous n'avons pas été très bons dernièrement. Et nous allons tout donner pour repartir. Nous avons besoin de notre public même dans les moments difficiles, même si celui du Stade Toulousain n'a pas l'habitude de cette situation. Les messages de soutien que nous recevons, notamment sur les réseaux sociaux, ont leur importance. Ça nous motive.

On te sait surveillé par le XV de France, est-ce que ce facteur représente une pression supplémentaire ?

Non pas spécialement. Pour l'instant je me préoccupe seulement du Stade Toulousain. Tant mieux si je suis dans la liste des Bleus mais il faut être bon en club pour être vu ailleurs. Je veux d'abord être performant avec mon équipe.