ERCC

Parole de capitaine

ERCC

La défaite à Ernest Wallon contre Grenoble marque un coup d'arrêt à la série des six victoires remportées par les Stadistes, toutes compétitions confondues. Loin de s'alarmer, Thierry Dusautoir reconnaît tout de même l'impact de ce résultat sur les joueurs de son équipe : « Il y a évidemment beaucoup de déception parce que cette défaite casse une dynamique qui était très intéressante pour l'ensemble du groupe».

Mais l'heure est maintenant à la Coupe d'Europe et le capitaine des Rouge et Noir entend bien en profiter pour repartir du bon pied. « Il ne faut pas non plus rester uniquement sur ce sentiment qui n'est pas constructif» ajoute-t-il, « il faut passer à autre chose et rebondir parce que nous aurons besoin de l'énergie de tous pour gagner ce match face à Glasgow ».

Et pour cause, dans son effectif, Glasgow compte pas moins de 19 internationaux écossais. C'est dire le niveau de cette équipe qui en Coupe d'Europe, tout comme le Stade Toulousain, reste invaincue et a déjà marqué un total de 52 points. « C'est une grande partie de la qualification qui se joue sur ce match aller-retour » résume Thierry Dusautoir, « cette confrontation directe va être un moment important et décisif pour les deux équipes ».

D'ores et déjà, les objectifs pour rebondir face à Glasgow sont clairs : « Il nous faudra faire moins de fautes et saisir les occasions lorsqu'elles se présentent. Il y a eu beaucoup de choses à dire sur ce match de Grenoble mais maintenant nous allons construire sur les enseignements que cette rencontre nous a apportés. Il ne faut pas non plus que nous entamions la confiance que nous avons gagné depuis un certain temps. Pour gagner des matchs de Coupe d'Europe, il faut être ambitieux, il faut justement être en confiance. Ce sera important ce week-end ».

Rendez-vous dimanche pour le premier acte de cette double confrontation à Ernest Wallon.