Réaction

Guy Novès : « Une bonne performance »

Réaction

 Êtes-vous satisfait du résultat de votre équipe hier face à Glasgow ?

Quand on gagne ce genre de match, c'est peu de dire que l'on est satisfait. Nous sommes évidement très heureux. Nous savions tous que ce match serait une partie de très haut niveau avec des joueurs aussi bons les uns que les autres, et l'équipe d'Ecosse au complet à l'arrière. Nous savions qu'il faudrait être plus rapides et plus rigoureux défensivement. Et même si nous avons fait en sorte d'être les meilleurs possibles, dès que nous manquions un plaquage, il y avait sanction immédiate avec un jeu très dynamique de leur part.

Nous sommes donc particulièrement satisfaits de ce match aller, puisque même si nous n'avons pas de bonus offensif, ce qui aurait été un grand exploit, l'adversaire n'a pas pris de bonus défensif. C'est une bonne performance.

La charnière Bezy-Doussain a bien fonctionné, on ne vous imagine pas surpris...

Je ne suis pas surpris (sourire) ! Nous l'avions clairement dit : Jean-Marc joue avec ses qualités et c'est une bonne chose que Sébastien nous ait rejoint plus tôt que prévu puisqu'il avait une entorse à la cheville. Il s'est accroché et a fait un match à la hauteur. Ce joueur est un pur produit de la formation toulousaine. Etrangers ou pas, les meilleurs, même quand ils sont jeunes, jouent. Et Sébastien en est la preuve.

Il est vrai que l'association de Sébastien avec Jean-Marc nous a permis de nous accrocher. Nous savions que Jean-Marc nous amènerait sa grande rigueur défensive, son investissement. On sait qu'offensivement, il n'a peut-être pas la qualité de Luke mais défensivement, il est capable de relever n'importe quel défi.

Pourquoi avoir pris la décision de faire buter Sébastien Bezy plutôt que Jean-Marc Doussain ?

Lorsque l'on pointe du doigt les échecs ou les réussites d'un buteur, quel que soit son âge, cela peut être déstabilisant. Nous avons discuté du pourcentage de réussite de Sébastien avec Jean-Baptiste, et son pourcentage de près est très intéressant. Nous avons décidé le matin du match, avec les joueurs concernés, que Seb taperait de près. Il a répondu à notre attente puisqu'il a fait du 100% face à Glasgow.

La victoire contre Glasgow hier était la 100ème du Stade Toulousain en Coupe d'Europe. Que dire de ce record ?

Pour nous, c'est anecdotique parce que l'intérêt du match était bien plus important que de comptabiliser une victoire de plus, même si après coup on est quand même heureux d'être le premier club à atteindre ce genre de record.