Avant Stade-Bath

Yannick Nyanga : « Confiance en nos capacités »

Avant Stade-Bath

On imagine que la petite victoire sur La Rochelle n'était pas la manière avec laquelle vous souhaitiez préparer le prochain match de Coupe d'Europe ?

Le meilleur moyen d'aborder une rencontre en Champions Cup est de la gagner, tout simplement. Même si nous avions mis quarante points contre La Rochelle, cela ne nous aurait pas assuré une victoire contre Bath. Il faut savoir faire la part des choses. Nous aurions aimé mieux gagner contre La Rochelle mais nous avons gagné, c'est le point positif. Il y a des choses à redire sur notre prestation, mais c'est derrière nous. Nous sommes maintenant dans le match de Bath.

Penses-tu qu'il vous manque des certitudes pour aborder cette rencontre aux allures de finale de poule de Coupe d'Europe ?

Les certitudes, ce n'est pas bon. Les gens pétris de certitudes ne vont généralement pas bien loin. Je préfère les convictions, c'est bien mieux et nous en avons. Nous sommes convaincus que lorsque nous réussissons à mettre notre jeu en place et quand nous sommes dans un bon état d'esprit, nous sommes capables de battre n'importe quelle équipe. La question est de savoir si nous allons être capables de nous mettre dans cette configuration-là pour dimanche. J'ai confiance en nos capacités.

C'est effectivement un match de phase finale dans la mesure où Bath est un concurrent direct à la qualification. Le vainqueur de ce match prendra une belle option sur les quarts de finale de Coupe d'Europe. Sachant cela, nous le préparons comme une rencontre décisive.

Il a été dit que l'équipe de Bath n'a plus rien à voir avec l'effectif aligné au match aller et que vous aviez battue. En quoi cette équipe est différente ?

Par les joueurs qui la composent tout simplement. Quand vous avez des joueurs du niveau de Francois Louw qui entre dans votre équipe, elle est forcément meilleure d'au moins 20%. Ensuite, il faut noter l'arrivée de Sam Burgess qui, même s'il n'a pas encore tous les automatismes qu'il faut pour le XV, a de sacrés qualités notamment en défense.

Bath avait déjà une très bonne base et cela fait un moment qu'ils jouent ensemble. La troisième ligne sera complètement différente que celle que nous avions jouée, ce sera donc un match inédit et cela parait logique. Tout ce qui nous importe est de gagner à la fin.

Est-ce que ce match peut être un tournant dans votre saison ?

Oui tout à fait, dans la mesure où si nous gagnons ce match, mathématiquement nous sommes qualifiés pour les quarts de finale. Quand on parle de déclic lors de la deuxième ou troisième journée, cela ne veut rien dire. Mais lorsqu'on arrive à l'avant dernière journée invaincus et que l'on joue le deuxième ex-æquo de poule, effectivement, c'est un match avec un gros enjeu. Il restera bien-sûr des choses à jouer sur le match suivant, mais c'est un tournant de la saison.