Avant Montpellier

Gaël Fickou : « Servir mon équipe »

Avant Montpellier

 

Tu n'étais pas sur la feuille de match contre Bath, mais tu seras dans le groupe contre Montpellier. On imagine que c'est une satisfaction pour toi ?

Il y a effectivement des chances que je joue. Il est vrai que j'étais un peu frustré de ne pas prendre part au match contre Bath vu que c'était une grosse rencontre. J'étais forcément un peu déçu mais ce sont des choix qui ne m'appartiennent pas. Les coachs ont voulu essayer des choses et je le comprends tout à fait. A moi de travailler, de ne pas relâcher les efforts pour pouvoir revenir.

As-tu l'impression que tu as quelque chose à prouver ?

Honnêtement, oui et non. J'ai envie de servir mon équipe tout simplement. Je n'ai pas l'impression de devoir prouver quelque chose. Je veux simplement être compétitif pour mon équipe et pour mes potes. C'est le plus important. Nous avons perdu à la maison, il faut gagner. C'est ce qui reste primordial pour mon équipe et pour moi. Le collectif l'emporte.

Dans quel état d'esprit est le groupe à la veille de cette rencontre capitale contre Montpellier et après une défaite difficile à la maison ?

Nous étions évidemment déçus en début de semaine puisque c'était un match important pour nous, d'autant plus que nous le jouions à domicile. Nous avons été trop approximatifs pour pouvoir espérer gagner ce match. Nous sommes conscients que Bath méritait la victoire, il n'y a rien à dire là dessus.

Nous avons envie de réagir, de se concentrer sur ce dernier match de poule de Coupe d'Europe. Nous avons encore notre destin en main. Cela ne va pas être facile du tout d'aller gagner quelque chose à Montpellier. Malgré cela, il faut avoir de l'ambition.

Est-ce plus confortable pour vous d'affronter une équipe française, que vous avez déjà rencontrée plusieurs fois et connaissez bien plutôt qu'une équipe britannique ou irlandaise ?

Je ne pense pas que ce soit plus confortable qu'une autre équipe parce que Montpellier reste redoutable. Ce qui est bien c'est que nous n'avons pas un gros déplacement à faire (rires) ! Plus sérieusement, Montpellier est un groupe qui a énormément de talent. Ils ont un nouvel entraîneur qui va changer forcément leur jeu. Nous risquons d'avoir quelques surprises.

Leur conquête est très efficace et c'est un élément sur lequel ils s'appuient beaucoup. Ils ont aussi de très bons arrières. Ce n'est pas rassurant de jouer contre eux. Dans cette compétition, nous rencontrons toujours des adversaires de très bon niveau. Nous en avons l'habitude et nous nous attendons à un match très engagé.

Jack White, le nouvel entraîneur du MHR, semble vouloir continuer à faire tourner son effectif. Est-ce que tu vois cela comme une bonne chose pour vous ?

Nous ne pourrons le dire qu'après le match ! Ce qui est sûr, c'est que tous les joueurs sont plus dangereux les uns que les autres. Ils ont un groupe riche et solide. Cela ne changera donc pas grand chose pour nous.

Il y a eu beaucoup de ballons tombés contre Bath, cela avait déjà été le cas lors de matchs précédents. Est-ce que la tendance maintenant ne consisterait pas à être plus restrictifs dans le jeu pour se rassurer ?

Je ne crois pas qu'il faille se restreindre. C'est plutôt à nous d'être plus concentrés dans le jeu pour ne pas faire tomber de ballons. Nous tentons des choses et c'est à nous de mettre plus d'application dans nos derniers gestes et nos passes ou dans nos libérations de ballons pour les mettre à disposition pour l'action suivante.

Jeudi, la liste des 31 joueurs retenus en équipe de France pour le Tournoi des Six Nations a été dévoilée. Quelle est ta réaction ?

Je l'ai vu et je n'y étais pas... C'est comme ça ! Je suis forcément déçu mais il y a sûrement des explications. C'est à moi d'essayer de faire les meilleurs matchs possibles pour mon équipe et si cela se passe bien en club, ce sera peut-être une chance pour moi de retourner en équipe de France. Comme je l'ai déjà dit, le plus important c'est d'être bon en club. Tout passe par là, c'est obligatoire. Je ne me pose pas plus de question que ça, je me concentre sur mon équipe et c'est le plus important aujourd'hui.