Stade Français J-1

McAlister : « Le mental peut tout changer »

Stade Français J-1

Ce n'est pas commun pour le Stade de partir en stage pendant une semaine. Qu'as-tu pensé de cette expérience ?

C'est le premier stage avec Toulouse où nous faisons des activités. Habituellement, nous ne faisions que nous entraîner et nous reposer. Cette fois-ci, nous avons fait d'autres choses, notamment de la randonnée. Je pense que cela a fait du bien au groupe. Nous nous sommes amusés.

Nous avons également travailler sur la conquête, que ce soit par le travail des avants ou le jeu au pied. Ce sont des ingrédients de base pour gagner un match de rugby. Nous avons aussi revu la défense parce que contre Bayonne, nous avons été percés trop facilement.

As-tu ressenti les effets de ce stage à l'entraînement ?

Tout le monde semble plus heureux et les joueurs blaguent entre eux. Cela a resserré les liens du groupe. C'est une ambiance de travail agréable dans cette longue saison. Nous avons pu nous régénérer un peu, casser la routine pour mieux repartir sur la dernière ligne droite.

Cette saison, le Stade Toulousain s'en sort bien mieux à l'extérieur que les années précédentes. Selon toi, qu'est-ce qui a changé ?

Maintenant, nous croyons au fait que nous pouvons gagner à l'extérieur. C'est une chose très importante. Le mental peut tout changer sur une rencontre. Et en France, il y a une tendance à penser que la victoire à l'extérieur est quasiment impossible. Nous n'avons pas cela en Nouvelle-Zélande. Malgré tout, gagner à l'extérieur reste difficile parce que les équipes se montrent plus solides chez elle, plus en confiance aussi.

Le Stade Français semble avoir tiré les leçons de la saison passée où, après s'être placé dans le top 6 et avoir même pris la tête du classement, il a chuté à partir de la 20ème journée pour finalement terminer la phase régulière à la 7ème place.

Ils ont de bons joueurs à des postes importants qui mènent bien le jeu. Jules Plisson en fait partie. Parmi les avants, ils ont des personnalités qui peuvent dominer leur vis-à-vis assez finalement. Les arrières sont aussi physiques et rapides, Danty par exemple. C'est une équipe solide, sous tous les aspects. Je ne vois pas de points faibles.

Nous ne pouvons cependant pas nous laisser impressionner. Ce n'est qu'un match comme un autre et nous allons nous concentrer sur ce que nous devons faire pour livrer une bonne performance. Nous avons un plan de jeu et nous nous efforcerons de le mettre en place. Nous sommes meilleurs quand nous faisons simple : tenir bon devant et donner de la place aux arrières pour s'exprimer.