Programme Stade-Brive

Gaëtan Germain : « Le Stade revient très fort »

Programme Stade-Brive

Votre fin de saison s'annonce délicate, avec deux déplacements : l'un à Toulouse, l'autre à Castres puis la réception du Stade Français. On dit le Top 14 déjà long mais est-ce que ce calendrier n'ajoute pas au caractère fatiguant voire usant de la lutte pour le maintien ? Comment vous organisez-vous pour cette dernière ligne droite ?

C'est très fatiguant nerveusement mais le calendrier a été assez saccadé avec pas mal de week-ends de repos donc on ne peut pas vraiment dire que c'est dû à l'enchaînement des matchs en deuxième partie de saison. Il est pesant de jouer le maintien et de se rendre compte que même lorsqu'une rencontre comme celle de Montpellier tourne en notre faveur, on ne peut pas décompresser parce que dans le même temps, tous nos concurrents au maintien gagnent aussi. C'est plus dans l'aspect mental que cela devient pesant.

La semaine dernière, nous avons fait une petite semaine de régénération en ne s'entraînant que trois jours physiquement, sans trop forcer sur le rugby. Et par la suite, il nous restera trois grosses semaines de travail pour les derniers matchs, en espérant grappiller quelques points en déplacement et gagner notre dernier duel contre le Stade Français.

Cette fin de saison nous amène dans l'anti-chambre de la Coupe de Monde et on a plusieurs fois entendu ton nom cité pour l'équipe de France. Est-ce pour toi un objectif ou simplement une idée que tu gardes en tête ?

Je n'y pensais pas jusqu'à ce que j'entende mon nom circuler pendant le Tournoi des VI Nations. Forcément, maintenant, j'y prête un peu attention. A mon avis, ce sera un peu compliqué pour la Coupe du Monde. Je ne me mets pas de pression supplémentaire là-dessus. Si j'y arrive un jour, ce sera génial. Je pense que j'ai encore pas mal de progrès à faire de mon côté, nous verrons bien.

Globalement, comment vois-tu le club toulousain ?

C'est un monument du rugby français. Tout le monde a dit qu'il avait un coup de moins bien ces dernières années mais là on voit que le Stade revient très fort dans le championnat. Ils ont créé la surprise en allant gagner au Stade Français, sachant l'importance de ce match pour Paris. Mais lorsque l'on connaît l'effectif du Stade et la continuité qu'il y a dans ce club, le fait qu'ils redressent la baraque et reviennent au premier plan ne me surprend pas du tout.
Nous nous attendons à un match très difficile. Je pense qu'ils peuvent maintenant assurer soit le barrage à domicile, soit la qualification directe. Nous allons nous accrocher.

 

Rendez-vous dès demain pour découvrir l'intégralité de l'interview de Gaëtan Germain dans votre magazine digital Stade Toulousain-Brive !