Barrage Top 14

Patricio Albacete : « Oyonnax mérite sa place »

Barrage Top 14

Les deux oppositions de cette saison face à Oyonnax ont montré qu'ils disposaient d'une mêlée solide. Il s'agit-là d'un point fort de cette équipe alors que celle du Stade a montré quelques faiblesses. D'autant plus que samedi, le match se jouera sans Census Johnston...

Ils ont une équipe très complète. Le paquet d'avants montre de belles choses mais les lignes arrières ne sont pas en reste. Les avants dominent, sont très forts en mêlée et produisent de beaux ballons portés. Ils font tout le temps jouer leurs trois-quarts dans l'avancée.

Nous devons nous préparer pour faire un bon match et les empêcher de se mettre en confiance. Pour ce qui est de l'absence de Census, ce sont des choses qui arrivent. Heureusement nous avons un effectif qui nous permettra de pallier son absence.

Est-il difficile de jouer un match contre un club que personne n'attendait à ce niveau de la compétition et qui se présente comme un outsider ?

C'est peut-être leur première qualification, mais Oyonnax mérite sa place. S'ils sont là, ce n'est vraiment pas pour rien. Et de notre côté, nous sommes aussi allés chercher cette qualification. l'USO a autant de choses à perdre que nous. Tout le monde veut continuer le plus loin possible dans la compétition. Même si Oyonnax aura peut-être un petit peu moins de pression, ils ne viendront pas avec l'intention de perdre. Ils chercheront forcément à accéder en demi-finale, parce qu'en plus ils en ont les capacités.

Certains parlent déjà du Stade comme du favori pour ce match de barrage. Est-ce dérangeant ?

Cela ne nous dérange pas. C'est normal au vu de l'histoire du Stade et d'Oyonnax. Mais personnellement, le passé et le futur ne m'intéressent pas. Le présent est le plus important et aujourd'hui les deux équipes méritent leurs places. Les matchs joués contre eux pendant la saison ne comptent pas non plus. Il faut maintenant nous concentrer pleinement sur le barrage e samedi.

Est-ce que la saison difficile que vous avez vécue peut se révéler être une force pour vous aujourd'hui ?

C'est certain. Il ne faut pas perdre de vue notre parcours et de là où nous venons. Nous n'oublions pas tous les efforts fournis pour avoir la chance d'être à cette place-là. C'est un privilège de jouer un quart de finale de ce championnat qui est tellement fou et serré. Nous devons rester humbles.

Le buteur d'Oyonnax, Benjamin Urdapilleta, est l'un des meilleurs du championnat. Avais-tu eu l'occasion de le croiser en sélection avec les Pumas ?

Je le connais, oui. Nous avons joué quelques matchs ensemble lorsqu'il a débuté en équipe d'Argentine. C'est quelqu'un de bien et je suis content de sa saison. Il le mérite. Il a dû beaucoup bosser pour y arriver. Il est devenu très important dans l'effectif d'Oyonnax aujourd'hui. Même si j'espère que ce week-end il n'aura pas une telle réussite au tir au but. Il va s'agir pour nous de ne pas commettre beaucoup de fautes. Autrement, nous pouvons être sûr qu'il prendra les points.