Stade-Oyonnax, J-2

S. Bezy : « L'USO, une équipe difficile à jouer »

Stade-Oyonnax, J-2

 

De par son histoire et son expérience, le Stade Toulousain ne pourra pas échapper à l'image de favori avant de jouer son barrage contre Oyonnax. Qu'en penses-tu ?

Par rapport à l'histoire peut-être mais si l'on considère la saison, ils sont devant nous. Nous aurions dû perdre la première confrontation chez nous, puis nous avons perdu à Oyonnax. Nous savons très bien que cela va être difficile. Nous ne nous attendons pas à ce qu'ils nous facilitent la tâche. Nous avons eu beaucoup de mal à les jouer tout au long de l'année.

Quelles sont, selon toi, les principales qualités de cette équipe ?

Ils ont une très bonne conquête, en mêlée et en touche. Leur défense est aussi très efficace. Lors des deux matchs que nous avons joués contre eux, nous avons eu du mal à marquer des essais. Il sera difficile de les prendre sur ces points-là. Ce sont les raisons pour lesquelles je ne crois vraiment pas à la théorie du petit poucet. Si Oyonnax a terminé la phase régulière sixième, ce n'est pas pour rien. Ils ont mérité d'y être.

Le match de la dernière journée contre l'UBB a été très intense, vous avez dû y laisser pas mal d'énergie alors que du côté d'Oyonnax, beaucoup de joueurs ont été laissés au repos. Est-ce une donnée inquiétante ?

Physiquement, notre dernier match contre Bordeaux-Bègles a été éprouvant. Mais sur le plan psychologique, gagner un match à quatorze à la dernière seconde nous a fait du bien. Cela nous aidera peut-être pour la suite.

Personnellement, on peut dire que ta saison a été très bonne. Tu sembles avoir pris de l'importance dans le groupe. Cela te donne-t-il l'espoir de jouer les phases finales ?

Nous verrons bien qui sera titulaire pour jouer le barrage. On ne peut jamais être sûr de jouer tous les matchs. Oyonnax est une grosse équipe et certains joueurs sont plus costauds que moi... Nous verrons bien.

Pour l'instant, je suis content de ma saison et j'espère que cela continuera. Même si je suis remplaçant samedi, je serai ravi de jouer mes premières phases finales avec les pro. J'espère que nous passerons Oyonnax pour aller au nouveau stade de Bordeaux.

Est-ce que le titre est déjà dans les têtes à l'heure d'aborder les phases finales ?

Il l'est quand on démarre la saison ! Mais il faut déjà passer ce barrage et nous verrons jusqu'où nous pouvons aller. Sur le dernier match contre l'UBB, nous avons eu de la chance mais je pense aussi que nous avons mérité ce résultat avec ce que nous avons montré en deuxième mi-temps.