Top 14 - 3ème Journée

Le Stade maintient le cap

A Toulouse (Ernest Wallon) - Stade Toulousain bat Castres Olympique (mi-temps 17 : 7)
Temps agréable ; belle pelouse. 16.000 spectateurs environ. Arbitrage de M. Cardona (Poitou Charentes).
Pour le Stade Toulousain : 3 essais de Flynn (11), de Flood (65) et de Bézy (77) ; 6 pénalités de Flood (2, 9, 37, 42, 45) et Bézy (63) ; 2 transformations de Bézy (68, 78)
Pour Castres : 2 essais de Martial (31) et de Mach (73) ; 1 pénalité de Dumora (48) ; 2 transformations de Dumora, 1 drop de Dumora (43)
Stade Toulousain : Médard ; Clerc, David, Flood (puis Fritz, 71), Bonneval (puis Matanavou, 58); (o) McAlister (puis Doussain, 36), (m) Bezy ; Harinordoquy (puis Lamboley, 54), Galan (puis Gray, 63) , Camara ; Albacete (cap), Millo ; Johnston (puis Aldegheri, 40, puis Johnston, 75), Flynn (puis Marchand, 59), Kakovin (puis Baille, 63).
Castres : Palis ; Martial, Wulf, Cabannes, Smith ; (o) Urdapileta (puis Dumora, 30, puis Combezou, 59) (m) Seron; Bias, Tulou, Babillot ; Desroche, Samson ; Wihongi (puis Montes, puis Wihongi, 71) Mach, Forestier.

Il ne fallait pas attendre très longtemps pour assiser à l'ouverture du score : dès la première minute, Flood passait une pénalité et plaçait les siens sur de bons rails. Après un échec de McAlister sur une tentative lointaine, l'international anglais doublait la mise quelques minutes plus tard.
Performant en touche, appliqué, parfois brillant, le Stade ne laissait pas le CO respirer et allait très logiquement inscrire le premier essai de la partie : sur une interminable action initiée par une percée de Médard et un relais de Clerc, Flynn, l'homme en forme du moment, allait derrière la ligne. Pour le Néo-zélandais, il s'agissait du troisième essai en deux matchs !

Répétons-le, mais les joueurs de la Ville Rose faisaient plaisir à voir. Un peu à l'image de ce qu'ils avaient montré deux semaines plus tôt devant Brive, ils relançaient des quatre coins du terrain et donnaient le tournis à un adversaire totalement dépassé. Les occasions se succédaient, mais par manque de jugeotte ou d'adresse, les Stadistes ne parvenaient pas à doubler la mise. Pourtant, Clerc, crût bien y parvenir, mais son essai fut finalement refusé à la vidéo car le ballon, apparemment, n'avait pas été aplati sur la ligne. Cela devait se jouer à quelques centimètres.

Comme souvent en pareil cas, les Rouge et Noir allaient regretter leur manque de réalisme :le CO, amorphe jusque-là, marquait un (très joli) essai sur sa seule occasion, et revenait au score (7-11, 31ème).
Piqués au vif, les hommes de Mola, heureusement, repartaient de l'avant : ils n'allaient pas derrière la ligne, mais via deux pénalités , ils reprenaient de l'air. La mi-temps était atteinte sur le score de 17-7, et en dépit de la sortie sur blessure de McAlister, il y avait de quoi être satisfait de ce premier acte somme toute encourageant.

Le début de seconde mi-temps montraient les Castrais revanchards. Le drop réussi de Dumora dès les premières minutes mettait le CO sur une bonne dynamique, ces derniers allant même jusqu'à franchir la ligne d'en but quelques minutes plus tard. L'essai, après arbitrage vidéo, fut refusé pour un acte d'anti-jeu au départ de l'action, avec un tirage de maillot sur un joueur Toulousain. Les deux équipes s'affrontaient par la suite avec leurs buteurs, en inscrivant chacun de précieux points au pied.

Puis, certainement grâce à l'apport de sang neuf dans l'équipe avec les nombreux changements opérés par le staff des Rouge et Noir, les Toulousains sont peu à peu réapparus sous leur meilleur jour en permettant à Flood d'aller marquer un essai après avoir créé le surnombre. L'essai de Mach, en bout de ligne, allait se révéler anecdotique : l'issue de la partie ne faisait plus guère de doutes, et Bezy, de surcroît, marquait à son tour après une mêlée à cinq mètres.

Le Stade s'imposait in fine 37 à 20, et si le deuxième acte avait été parfois difficile, la victoire apparaissait dans l'ensemble méritée. Avec trois succès en autant de matchs, il serait toutefois bien malvenu de bouder son plaisir devant pareille entame de championnat...