Révélation

Carl Axtens à point nommé

Révélation

Il est arrivé au club sur la pointe des pieds lors du premier tiers de la saison dernière, en qualité de joker médical de Patricio Albacete. Pour Carl Axtens, la quasi-intégralité de la saison 2015-2016 a ainsi eu pour cadre l'équipe Espoirs, où il a pu se familiariser avec une nouvelle culture, un nouveau style de jeu, une nouvelle langue.

Le dernier match de Top 14 du précédent exercice, pourtant, était déjà porteur de promesses : au sein d'une équipe rajeunie, il participait à la très belle victoire toulousaine à Grenoble, 53 à 14. Carl était sur les rails, il fallait maintenant confirmer... Le malheur des uns, c'est bien connu, fait parfois le bonheur des autres. La blessure de Gillian Galan a ainsi propulsé Carl sur le devant de la scène. Et pas n'importe quelle scène : titulaire en Champions Cup au Connacht et face aux Wasps, il a été confronté au très haut niveau... Et s'en est plus que bien tiré.

"De la même manière que d'autres jeunes joueurs, Carl, quand il est arrivé, avait des déficits et avait besoin de travailler. La plus belle des choses, c'est de recruter des jeunes auxquels on croit, que l'on pense capables d'acquérir certaines compétences et un certain niveau de performance, et de leur donner les moyens d'y arriver.
Quand on parvient à donner à des joueurs qui arrivent d'univers totalement différents à leur donner des aptitudes et à les faire progresser, c'est très positif. Lui et d'autres représentent l'avenir", analyse William Servat, l'entraîneur des avants.

Un avenir qui, compte tenu des circonstances, s'écrit désormais au présent.