Stade-Racing 92

Nouvelle victoire pour les Stadistes !

A Lannemezan - Stade Toulousain bat Racing 19 à 14 (mi-temps : 12-7 )
Pour le Stade Toulousain : 3 essais de Kunatani (4, 17), Manukula (55) ; 2 transformation de Holmes (17) et Ramos (55)
Pour le Racing 92 : 2 essais de Nyanga (37), Thomas (45) ; 2 transformation de Carter (37, 45)

Stade Toulousain : Ramos ; Kolbe, Perez, Fritz, Medard ; (o) Holmes, (m) Bezy ; Kunatani, Gray T., Madaule ; Galan, Faasalele ; Faumuina, Marchand, Castets.
Sont entrés en jeu : Neti, Mienie, Ghiraldini, Mauvaka, Aldegheri, Van Dyk, Verhaeghe, Tekori, Manukula, Thevenot, Axtens, Bourgier, Tedder, Mjekevu, Poï, David, Tauzin, Marty. 
Carton jaune : David (71)

Racing 92 : Dupichot ; Thomas, Tuitavake, Carter, Imhoff ; (o) Talès, (m) Chauveau ; Nyanga, Fa'aso'so, Lauret ; Maka, Palu ; Ducalcon, Baubigny, Kakovin.
Sont entrés en jeu : Szarzewski, Afatia, Motoc, Chouzenoux, Iribaren, Paris, Vulili, Sa, Abadie, Andreu, Rokocoko, Colombe, Gibert, Dambielle, Worley, Bienvenu.

On sait qu'il faut toujours rester prudent quant aux enseignements susceptibles d'être tirés des matchs amicaux. Il n'empêche : toute victoire est bonne à prendre, et celle-ci, face à un adversaire du calibre du Racing, permettra sans doute aux Rouge et Noir de faire le plein de confiance avant les débuts officiels du Top 14, samedi prochain sur la pelouse d'Oyonnax.

Malgré la pluie fine qui s'est rapidement abattue sur Lannemezan, les deux équipes ont beaucoup tenté, produit du jeu, essentiellement en première période. On retiendra côté toulousain les deux essais inscrits par Kunatani, dont le repositionnement en troisième ligne laisse présager de beaux lendemains.
Le bilan de la soirée aurait pu être parfait, si le staff ne devait déplorer les blessures de Mauvaka et Julien Marchand...