Avant #USOST

Les déclarations des Oyomen

Lors d'une conférence de presse préalable à la réception des Stadistes pour le compte de la 1ère journée de Top 14, le directeur sportif de l'US Oyonnax Adrien Buononato a évoqué le projet de jeu de son club pour cette nouvelle saison :

« On a envie de tenir le ballon davantage qu’on a pu le faire par le passé. Tenir le ballon, ça veut dire du jeu mais ça ne veut pas dire n’importe quoi, c’est quelque chose qui doit être aussi très structuré. On a envie d’être en mesure de tenir des séquences longues. Ce sont des choses que l’on a retrouvé contre le Stade Français en amical, on a réussi à se créer des occasions de marque après des séquences très longues, de cinq, six ou sept temps de jeu. Cela crée beaucoup de désordre dans la défense adverse. C’est un bon point. »

Le demi de mêlée des Oyomen Jérémy Gondrand est lui aussi revenu sur les bénéfices de la préparation d'avant-saison, ainsi que sur la stratégie que son équipe compte mettre en place face aux Rouge et Noir :

« Physiquement, je pense qu’on est prêt. On a vraiment beaucoup couru, encore hier et aujourd’hui. Comme on l’a dit, on va essayer de produire du jeu et pour cela, il faut avoir une bonne condition physique. Je pense qu’on l’aura. Mais on ne sait pas de quoi le match sera fait. Normalement, il devrait faire beau donc cela devrait faciliter les choses. S’il faut faire des « cocottes » pendant 80 minutes pour gagner, on le fera. L’objectif, c’est de remporter le match. On va essayer de rendre le match le plus joli possible mais s’il n’est pas beau et que l’on gagne, nous serons quand même contents. »

Le deuxième ligne Christian Njewel, arrivé dans l'Ain à l'intersaison en provenance de Lyon, s'est lui confié sur les attentes autour de cette première rencontre :

« Disputer la rencontre qui lance le championnat, cela donne un peu plus de motivation. Pour le club mais aussi pour la ville, on a à coeur de faire un gros match. Nous voulons aussi montrer aux autres équipes que l’on est prêt et que l’on aimerait bien exister dans ce Top 14. Il y a un peu de pression mais elle est positive. Tout le monde sait que c’est le retour en Top 14 d’Oyonnax en Top 14. Avec tout le travail que l’on a mis en place depuis le début de la préparation, incluant le stage et les matchs amicaux, on a confiance en notre jeu et on va essayer de bien défendre les couleurs d’Oyonnax dans ce championnat. »

Les dernières paroles sont venues d'Adrien Buononato, qui s'est projeté sur la rencontre face aux Stadistes, mais aussi sur la suite du Top 14 pour l'USO :

« On a de l’appétit. Nous sommes prêts dans les têtes et dans les corps à jouer ce match, il y a de l’enthousiasme. Néanmoins, on ne sera jamais réglé tout de suite. On voit d’ailleurs ce Top 14 comme une compétition longue. Nous ne voulons pas faire un départ en sprint et "éclater" au mois de novembre après les matchs de Coupe d’Europe. On sait aussi que l’équipe qui va s’en sortir est celle qui va être capable de durer et d’être en mesure, notamment au creux de l’hiver, de continuer à être constante et d’assurer des résultats. Par le passé, on a vu dans le Top 14 plein d’équipes, comme Grenoble pas très loin de nous, réaliser des départs en boulet de canon, puis en janvier, batailler pour le maintien. Nous espérons être prêts et avons conscience que pas mal de choses vont découler de ce premier match. Au-delà des points et du résultat, on a envie de voir le comportement d’une équipe de Top 14. Nous savons que c’est difficile de garder un terrain inviolé pendant toute une saison : Clermont perd quatre fois à domicile la saison dernière par exemple. Mais on a envie de voir un comportement irréprochable à domicile et que si les équipes viennent nous battre chez nous, c’est qu’elles ont été tout simplement meilleures. Ce défi, nous sommes prêts à le relever. C’est difficile de dire que nous sommes vraiment prêts, il y a toujours plein de choses à peaufiner et des détails à régler. »