Top 14 - J2

L.B Madaule : "Beaucoup d'envie"

Top 14 - J2

Etait-ce un rêve pour toi de porter le maillot du Stade Toulousain ?

Quand j’étais tout jeune et notamment lorsque j’ai débuté ma carrière à Narbonne, mon rêve était de jouer pour le Racing. Mais il est vrai que lorsque je regardais les finales de championnat, le Stade Toulousain était dans un coin de ma tête.

Avant ton départ à Bordeaux-Bègles, as-tu eu des opportunités de rejoindre les Rouge et Noir ?

Non, j’étais sur Narbonne. C’est Marc Delpoux (ancien manager de Bordeaux-Bègles) qui m’a permis de rejoindre l’UBB, avec l’accord de Laurent Marti (président de Bordeaux-Bègles). Cela s’est fait en fin de championnat, au moment où le club était promu en Top 14. Bordeaux-Bègles avait assuré sa montée dans l’élite en toute fin de championnat suite à un match remporté face à Albi à Toulouse. A ce moment-là, j’étais concentré sur une autre étape. Maintenant, je suis ici, au Stade.

Qu’est-ce que tu retiens du match nul à Oyonnax le week-end dernier : la frustration ou la joie d’avoir ramené deux points d’un déplacement pas évident ?

Je pense qu’il faut rester positif sur ce match parce que nous aurions pu le perdre. On a réussi à revenir pour arracher le match nul. Il y a des points positifs mais aussi beaucoup de choses à travailler. C’était un premier match de championnat, il y a beaucoup d’envie et un bon état d’esprit. Néanmoins, au niveau technique et collectif, on ne peut pas se contenter de certaines phases de jeu qui ne nous ont pas permis de mettre en place notre jeu.

Ce premier rendez-vous à domicile avec le public, est-ce capital pour l’équipe ?

Bien sûr. Il faut gagner à domicile, c’est aussi simple que ça. J’ai hâte de fouler la pelouse d’Ernest Wallon pour un premier match de championnat sous les couleurs du Stade.

As-tu des souvenirs des matchs que tu as disputé à Ernest Wallon avec l’UBB ?

Oui, il y a eu de jolies performances de la part de l’UBB à Toulouse, mais également de larges victoires du Stade Toulousain face à l’UBB. Mais c’est du passé, je regarde devant. Je suis concentré sur le match de samedi contre Pau, sur les premiers ballons portés, sur les premières défenses. Nous allons affronter une équipe très joueuse, qui a des systèmes de jeu d’inspiration néo-zélandaise avec un entraîneur très rigoureux (Simon Mannix). On s’attend à un gros volume de jeu. Nous avons travaillé en conséquence malgré le match d’Oyonnax qui a été assez construit. Avec le préparateur physique, on a vu qu’en terme de volume, ce n’était pas forcément un match de très haut niveau. Nous avons tenu un bon rythme cette semaine afin d’être performant contre Pau qui est une équipe très joueuse.

Est-ce que tu as entendu parler dans le groupe du match de la saison dernière (perdu par les Stadistes à domicile, 10-20) ? As-tu senti un esprit de revanche dans l’équipe ?

Oui, parce que j’ai senti, même si je ne l’ai pas vécu de l’intérieur, que le match face à Pau a représenté une cassure pour le Stade la saison dernière. Cependant, quand on est joueur pro, ce n’est pas forcément la seule source de motivation. Mais pour les joueurs qui étaient déjà au club l’année dernière, je pense que cela reste dans un coin de la tête.     

Au-delà de la rencontre de samedi face à Pau, as-tu senti que l’équipe avait vraiment les « crocs » par rapport au contexte difficile de la saison passée ?             

Tout à fait. Je pense qu’il y a une remise en question, une nouvelle dynamique est en train de se mettre en marche. Cependant, la force d’une dynamique, c’est de savoir la conserver. A nous d’être présents dès le début de ce match comme a pu le faire Toulon face à Pau le week-end dernier. Les trente premières minutes du match étaient excellentes de la part des Varois, mais on a vu ensuite que lorsqu’un faux rythme s’installait et que les Palois avaient des ballons pour lancer leur jeu, ils sont très performants. A nous de les maîtriser et surtout d’être humble sur la majorité du combat car je pense qu’il y aura un gros combat au niveau du paquet d’avants ce week-end.

Quel est ton ressenti concernant les nouvelles règles sur les rucks ?

Pour l’instant, nous n’avons pas forcément été amenés à être sanctionnés ou à être dans les situations qui concernent les nouvelles règles. Je suis persuadé qu’il y aura des occasions d’y avoir recours sur le prochain match et au cours de cette saison. A nous de maîtriser cette nouvelle donne, afin que ça ne soit pas un désavantage mais plutôt un avantage pour nous.