Après Stade-Pau

Y. David : "Continuer d'avancer"

Après Stade-Pau

Yann, la première victoire du Stade Toulousain, après un bon match nul à Oyonnax, on suppose que ce soir vous êtes satisfait, même si cela a été compliqué sur les dix dernières minutes…

Oui c’est vrai, on avait vraiment à cœur de pas passer à côté de ce match à domicile devant nos supporters, surtout pour nous également. Il est vrai que les dix dernières minutes étaient vraiment compliquées, les Palois ont réussi à bien revenir dans le match. Cela a tourné en notre faveur de manière positive à la fin du match et je pense, comme la plupart de mes coéquipiers, que l’on serait passés à côté de ce genre de match la saison dernière.

Y avait-il un peu de pression sur cette équipe du Stade Toulousain « new look » qui était attendue ici avec ses supporters ? 

Oui, forcément. Même si on essaie de ne pas se mettre de pression, c’est vrai qu’au vu de la saison dernière, on a vraiment à cœur de se racheter ici dans ce stade. Nous avons donc essayé de bosser en conséquence cette semaine mais dans un coin de la tête, on a quand même gardé cette grosse saison noire l’année dernière.

Ce « trou noir » dans les dix dernières minutes, comment l’expliquez-vous ? Ont-ils mis plus de rythme sur la fin ou vous voyiez-vous déjà gagnants ?

Non, nous ne pensions pas que c’était gagné mais dans le Top 14 aujourd’hui, il n’y a plus de « petits » matchs ou de « petites » équipes. De la première à la quatorzième place, il n’y a vraiment que des équipes très compétitives et je pense qu’il n’y aura que des matchs comme celui-là tout au long de l’année. 

Vous n’avez pas trop de regrets puisque vous avez gagné ce match mais êtes-vous déçu de ne pas avoir pris le large alors que vous étiez en supériorité numérique ?

Oui, bien sûr, nous aurions aimé creuser l’écart, on aurait aimé de pas leur laisser de points sur la fin du match mais c’est comme ça, c’est le rugby. Heureusement pour nous, on a gagné et on va retenir surtout ça afin d’engranger un peu de confiance.

Concernant les nouvelles recrues, on a vu Cheslin Kolbe marquer en fin de match, Zack Holmes apporte aussi beaucoup, peux-tu nous parler de ce qu’ils ont amené au groupe ?     

C’est vrai qu’on a perdu beaucoup de mecs par rapport à la saison dernière, des joueurs d’expérience, qui apportaient beaucoup dans le vestiaire. Mais ce nouveau vent de fraîcheur fait du bien à tout le monde. On repart sur un état d’esprit totalement différent. On a vraiment envie d’aller de l’avant et de ne pas ressasser le passé, de continuer à avancer avec cette nouvelle équipe du Stade.